Le nouveau - Jason Davidson

On suivra surtout Christie-Davies, un produit de Chelsea qui a déjà travaillé avec Storck au Cercle et en Slovaquie et sous les ordres de Klopp en Premier League. Toutefois, le nouveau venu le plus haut en couleurs est un Australien de 31 ans, Jason Davidson, arrière ou demi gauche.
...

On suivra surtout Christie-Davies, un produit de Chelsea qui a déjà travaillé avec Storck au Cercle et en Slovaquie et sous les ordres de Klopp en Premier League. Toutefois, le nouveau venu le plus haut en couleurs est un Australien de 31 ans, Jason Davidson, arrière ou demi gauche. Eupen est déjà son douzième club, la Belgique son huitième championnat, sans compter ses années de formation au Japon. Il a disputé 140 matches de D1 dans sept pays différents. D'abord au Portugal puis aux Pays-Bas, en Angleterre, en Croatie, en Slovénie, en Australie et en Corée du Sud. C'est en Eredivisie, sous le maillot d'Heracles Almelo et du FC Groningen, qu'il a joué le plus de matches (66). Au niveau des clubs, Heracles l'a aligné à 51 reprises et il a joué 30 matches pour Huddersfield Town. Sa mère est la fille d'immigrés grecs, son père était de mère japonaise. De 2012 à 2015, il s'est produit à 22 reprises pour les Socceroos, avec lesquels il a participé au Mondial brésilien 2014, ce qui lui a valu un transfert en Premier League. Mais West Bromwich Albion ne l'a aligné que deux fois et sa carrière d'international semblait terminée. La saison dernière, de retour de Corée, il a été vice-champion d'Australie avec Melbourne Victory, le club de sa ville natale. Il a été rappelé en équipe nationale, après une absence de sept ans. Le sélectionneur Graham Arnold, l'ancien avant du RFC Liège et de Charleroi, l'a titularisé en juin dans un match amical contre la Jordanie, mais pas dans le match de qualification contre le Pérou, qui a permis à l'Australie de se qualifier pour la phase finale.. Les Davidson sont des footeux. Le père Alan Davidson a été professionnel, en Australie, une saison en Angleterre, à Nottingham Forest, et quatre ans en Malaisie. Il a glané 51 caps australiennes de 1980 à 1991. Quand Jason a effectué ses débuts en 2012, c'était la troisième fois qu'un international australien marchait sur les traces de son père. 1 Circuit court Eupen est de plus en plus local. En 2020, Marciano Aziz était le seul véritable Eupenois de l'équipe, depuis sa promotion en D1A en 2016. L'année passée, l'arrière droit Lambert et le médian Magnée ont été titularisés et pendant la préparation, cinq joueurs de la région, issus de l'école des jeunes, ont eu du temps de jeu: Magnée, Lambert, Offermann, Oger et Turco. 2 Grosse assistance Le match amical contre le voisin allemand de l'Alemannia Aachen (D4) a attiré 2.199 spectateurs. C'est plus que dans la moitié des matches à domicile de la saison passée. 3 Fan flandrien Le premier entraînement en public depuis des années s'est déroulé devant cinquante personnes. Parmi elles, un Flandrien. Supporter de Zulte, il a déménagé à Eupen quand il a pris sa pension et il suit fidèlement le club depuis 2010. Surprise générale quand Rune Paeshuyse, âgé de vingt ans, a refusé un nouveau contrat pro à Malines, avec lequel il venait d'effectuer ses débuts parmi l'élite. Paeshuyse a débuté en attaque avec les jeunes de Turnhout mais Malines l'a transformé en arrière droit moderne en U17. En 2020, il a paraphé son premier contrat professionnel au KV mais il vient donc de préférer Eupen, qui mise à fond sur les jeunes et s'est intéressé à lui pour sa polyvalence: il peut évoluer à différents postes de la défense et même de l'entrejeu. "J'aurai davantage d'occasions de jouer ici et je me sentirai mieux dans un jeune groupe", a déclaré le défenseur central, qui s'est déjà produit en U19 belges en février 2020, contre le Luxembourg. Chez les Pandas, il va entrer en concurrence avec deux autres nouveaux venus, le Tchèque Kral et le Slovène Gorenc. Sur le flanc droit, Eupen peut déjà compter sur Lambert, une des révélations de la saison passée, et sur Van Genechten, issu de Genk.