Karlsruhe, qui a retrouvé la Bundesliga après neuf saisons d'absence, occupe la deuxième place derrière le Bayern. Il est ainsi le meilleur promu depuis 1997, avec le FC Kaiserslautern, et signe de toute façon le meilleur début de championnat de son histoire.
...

Karlsruhe, qui a retrouvé la Bundesliga après neuf saisons d'absence, occupe la deuxième place derrière le Bayern. Il est ainsi le meilleur promu depuis 1997, avec le FC Kaiserslautern, et signe de toute façon le meilleur début de championnat de son histoire. A l'issue de l'exploit signé face à Schalke 04 - une victoire 2-0, l'entraîneur, Edmund Becker (51 ans), n'a pas approfondi les raisons de son succès. " Nous avons prouvé que nous méritions ces points mais nous devons rester modestes. Nous ne pourrons revoir notre objectif, soit le maintien, que quand nous aurons récolté 40 points ". L'équipe, qui joue le contre, s'est forgée une solide réputation en déplacement. Avec cinq victoires en quatre matches à l'extérieur, l'ancien club de Gunther Schepens est le meilleur d'Allemagne. Fait encore plus marquant, Karlsruhe a fait basculer le match en sa faveur en seconde mi-temps, à cinq reprises alors qu'il s'est imposé six fois. Il possède donc une excellente condition physique. " Nous n'avons qu'une seule vedette : l'équipe. Ajoutez-y la discipline et le sens des responsabilités et vous saurez ce qui fait notre force ", assure l'entraîneur. La révélation du Karlsruher SC, lors de cette neuvième journée marquée par une victoire contre Schalke, était Tamás Hajnal (26 ans). Le meneur de jeu, qui mesure 1,68 mètre, a été transféré de Schalke 04 à Saint-Trond par Marc Wilmots mais ne s'est jamais épanoui dans le Limbourg. Il a rejoint gratuitement Kaiserslautern, pensionnaire de 2e Bundesliga, durant l'été 2006. Il en est rapidement devenu le chef d'orchestre. Karlsruhe l'a remarqué et a offert un contrat de trois ans au technicien. Hajnal est la pièce maîtresse de l'équipe, au même titre que le gardien, Markus Miller. Il a déjà délivré cinq assists, soit autant que Diego, le meneur du Werder Brême, et a inscrit trois buts en sus. Il a tenté d'expliquer les motifs du succès actuel au Kicker : " Nous ne nous laissons pas déstabiliser quand nous sommes menés. Nos victoires nous ont évidemment insufflé confiance. Nous avons l'impression d'être invincibles. Cela nous donne des ailes ". L'ÉQUIPE NATIONALE est la première qualifiée pour l'EURO, suite à son nul blanc en Irlande. Joachim Löw (47 ans) peut prolonger son contrat jusqu'au Mondial 2010 mais il prendra sa décision au terme des éliminatoires. Fabian Ernst (28 ans) ne souhaite plus être international tant que Löw sera le responsable sportif de la Mannschaft. Le médian de Schalke 04 l'a annoncé au magazine Sport-Bild. LEO KIRCH (80 ans), l'ancien magnat de la presse, a obtenu les droits TV allemands de la Bundesliga pour la période 2009-2012, contre 1,5 milliard d'euros. Actuellement, la DFL, la Ligue Pro, perçoit 400 millions d'euros par an de Premiere, une chaîne payante. ARTHUR BOKA (ex-Beveren), l'arrière gauche ivoirien du VfB Stuttgart, est touché au genou et à l'infirmerie pour un mois. Il rate la double confrontation de Ligue des Champions avec Lyon. TIM WIESE (25 ans) menace de quitter le Werder Brême. Le gardien, sous contrat jusqu'en juin 2008, exige un salaire annuel de 2,5 millions d'euros. Torsten Frings touche quatre millions par an et Diego 3,5 millions. THOMAS DOLL (41 ans), le coach du Borussia Dortmund, souhaite transférer DanielVan Buyten (29 ans), actuellement voué au banc par le Bayern. Il convoitait déjà notre compatriote cet été. SIMON ROLFES, un médian de 25 ans, reste au Bayer Leverkusen jusqu'en 2010. L'international allemand a été transféré d'Alemannia Aachen il y a deux ans et considère que son employeur actuel ne manque ni de potentiel ni de perspectives. FRÉDÉRIC VANHEULE