Le 24 mai 1995, Vienne aurait dû être le point d'orgue de la quarantième édition de la Coupe d'Europe des Clubs Champions. Trois ans plus tôt, celle-ci a été rebaptisée Champions League : nouveau format, nouveau logo, nouvel hymne. Pour la première fois, la publicité est commune à tous les participants : une idée révolutionnaire pour l'époque. La société suisse TEAM est chargée du marketing, elle fait composer un hymne et soumet les clubs participants à une organisation et à un timing rigoureux. Les matches doivent débuter tous en même temps, du jamais vu jusque-là.
...

Le 24 mai 1995, Vienne aurait dû être le point d'orgue de la quarantième édition de la Coupe d'Europe des Clubs Champions. Trois ans plus tôt, celle-ci a été rebaptisée Champions League : nouveau format, nouveau logo, nouvel hymne. Pour la première fois, la publicité est commune à tous les participants : une idée révolutionnaire pour l'époque. La société suisse TEAM est chargée du marketing, elle fait composer un hymne et soumet les clubs participants à une organisation et à un timing rigoureux. Les matches doivent débuter tous en même temps, du jamais vu jusque-là. Il faut encore attendre quelques années avant d'en arriver au format actuel. Lors de la première édition de la Ligue des Champions, en 1992-93, la phase de poules ne débute qu'en novembre pour se terminer en avril. Les huit clubs qualifiés en novembre (dont le Club Brugeois) sont répartis dans deux groupes dont les vainqueurs disputent la finale. La saison suivante, le schéma reste pratiquement identique (avec une phase de poules au début de l'hiver) mais les deux premiers de chaque groupe disputent les demi-finales. Cette année-là, Anderlecht se qualifie pour la phase des poules. Des changements plus radicaux sont apportés en 1994, après la fin du contrat liant l'UEFA à EBU en matière de droits de télévision. TEAM a désormais les coudées franches pour négocier avec n'importe quelle chaîne et la Ligue des Champions a pris l'apparence qu'on lui connaît actuellement. La phase de poules débute en septembre, après des tours préliminaires. Les deux meilleurs de chaque groupe (au départ, il n'y a que quatre poules) se qualifient pour une phase par élimination directe qui débute après le Nouvel An. Notez qu'à l'époque, seul le champion de chaque pays peut disputer cette épreuve. Ce n'est qu'à partir de 1997 que les grands pays ont droit à davantage de représentants et que le nombre de poules augmente. Edwin van der Sar, 24 ans à l'époque de la finale, est arrivé à l'Ajax en 1990, à la demande de Louis van Gaal. En 1992, il avait succédé à Stanley Menzo, auteur d'une erreur face à Auxerre. En 1995, Van der Sar est déjà tout puissant au sein de l'Ajax qui remporte le championnat, la Ligue des Champions et, plus tard, le championnat du monde des clubs. Lors de ce match, face aux Brésiliens de Grêmio, il a arrêté le premier tir au but. En 1999, il passe à la Juventus puis en 2001, à Fulham. En 2005, il est transféré à Manchester United, dont il va défendre les filets jusqu'à la fin de sa carrière (2011). Le 31 décembre 2012, il devient directeur marketing de l'Ajax. Depuis septembre 2013, il représente également les clubs hollandais au sein de l'European Clubs Association (ECA), dont il fait partie du Comité Exécutif, au même titre que Michel Verschueren. Il est président du groupe de travail consacré aux jeunes. Michael Reiziger, 22 ans au moment de la finale, est arrivé dans le noyau A dès l'âge de 17 ans. Après avoir été prêté à Volendam et à Groningen (où il a inscrit six buts en évoluant dans l'entrejeu), il est revenu à l'Ajax au début de l'année 94. En 1996, en fin de contrat, il quitte l'Ajax gratuitement (comme Davids, Kluivert et Bogarde) pour l'AC Milan mais, après une saison marquée par des blessures, il part pour Barcelone, retrouver Louis van Gaal et y reste sept ans. En 2004, il part pour un an à Middlesbrough puis joue pendant un an et demi au PSV. Il met un terme à sa carrière en 2007. Il est aujourd'hui l'adjoint d'Alex Pastoor au Sparta Rotterdam. Danny Blind, 33 ans à l'heure de la finale, est, comme Marc Overmars, Finidi George et Jari Litmanen, un des rares joueurs à ne pas avoir été formé à l'Ajax, où il était arrivé en 1986, en provenance du Sparta. Il met un terme à sa carrière le 16 mai 1999, sans avoir jamais joué à l'étranger. Son fils Daley, qui a disputé la Coupe du monde, évolue aujourd'hui à Manchester United sous la direction de Louis van Gaal. Danny Blind est resté très longtemps à l'Ajax où il fut successivement responsable de la formation, entraîneur, adjoint, manager et directeur technique. Il est actuellement entraîneur-adjoint de l'équipe nationale. Après l'Euro, il succédera à Guus Hiddink au poste de sélectionneur. Frank Rijkaard, 32 ans en mai 1995, dispute le jour de la finale de la Ligue des Champions le dernier match de sa carrière. Face à Milan, le club avec lequel il a signé de belles victoires entre 1988 et 1993, aux côtés de Marco van Basten et Ruud Gullit. Il est, avec Blind, le seul joueur de l'Ajax âgé de plus de 26 ans. Milan, lui, n'aligne qu'un joueur de moins de 26 ans : Albertini. C'est Rijkaard qui, à la 85e minute, servi par Overmars, offre le but de la victoire à Kluivert, qui s'était débarrassé de Franco Baresi. Rijkaard va ensuite devenir adjoint de Guus Hiddink en équipe nationale puis sélectionneur national. Plus tard, il entraîne le Sparta, Barcelone et Galatasaray. En 2011, il devient sélectionneur de l'Arabie saoudite et le reste jusqu'en 2013. En janvier 2015, l'Ajax lui demande s'il est intéressé par la succession de Frank de Boer au cas où celui-ci quitterait le club cet été mais Rijkaard refuse. Son nom a également été cité à West Ham. Frank de Boer, frère jumeau de Ronald, a 25 ans à l'époque de la finale. Il quitte l'Ajax en 1999 pour Barcelone et va encore jouer par la suite à Galatasaray, aux Glasgow Rangers et au Qatar. Il met un terme à sa carrière en avril 2006 et retourne travailler à l'Ajax en 2007. D'abord en équipes d'âge puis en tant qu'entraîneur principal. En 2014, il fête son quatrième titre consécutif, un record des Pays-Bas. Bien qu'il soit encore sous contrat jusqu'en 2017, tout le monde s'attend à ce qu'il quitte le club en fin de saison pour rejoindre l'Angleterre. Clarence Seedorf n'a que 19 ans au moment de la finale. Il a effectué ses débuts en équipe première trois ans plus tôt, à l'âge de 16 ans. Seedorf, qui a mis un terme à sa carrière la saison dernière après une dernière mission à Botafogo, au Brésil, peut se targuer d'avoir remporté la Ligue des Champions avec l'Ajax, le Real Madrid et l'AC Milan (deux fois). Personne à part lui ne s'est imposé dans cette compétition sous les maillots de trois clubs différents. Xabi Alonso, déjà vainqueur avec Liverpool et le Real Madrid, aurait pu y arriver cette année avec le Bayern Munich. Lors de la finale de 1995, Seedorf a été remplacé par Nwankwo Kanu peu avant l'heure de jeu car Van Gaal estimait que le Nigérian pouvait apporter un plus au niveau de la profondeur et de la puissance. Overmars et Finidi dominaient en effet leur adversaire sur les flancs mais les centres n'apportaient pas suffisamment. Seedorf, qui a inscrit son dernier but au stade du Maracana et se rend toujours régulièrement à Rio, a mis un terme à sa carrière parce que l'AC Milan lui proposait un poste d'entraîneur. Bien qu'il ait terminé à la huitième place la saison dernière, il a cependant été remercié en juin 2014. Edgar Davids a 22 ans en 1995 et est l'autre espoir de l'entrejeu de l'Ajax. Un an plus tard, le pitbull manque un tir au but avec la Juventus en finale de la Ligue des Champions. Il va surtout faire carrière en Italie (Milan, Juve et Inter) avec un passage par Barcelone. En fin de parcours, il joue encore à Tottenham, où les fans l'adorent, à l'Ajax, à Crystal Palace et à Barnet, où il entre dans la légende en devenant joueur-entraîneur et en portant le numéro un. "Je veux lancer une mode", disait-il. Souvent exclu, il refuse de se déplacer si l'équipe loge sur place. C'est alors son adjoint qui coache. Il démissionne en janvier 2014. Aujourd'hui, il s'occupe de projets ayant trait au football de rue et est toujours actif dans le domaine de la mode. Il a vécu jusqu'en 2012 avec la créatrice Olcay Gulsen. Jari Litmanen a 24 ans à l'heure de la finale. Ce Finlandais a été repéré par l'Ajax en 1992 à l'occasion de la finale de Coupe de Finlande. A l'Ajax, on le surnomme Le Professeur parce qu'il a réponse à tout. La légende veut qu'au début, Louis van Gaal ne l'aimait pas trop mais qu'il a saisi sa chance lorsque Bergkamp est parti à l'Inter. Litmanen, remplacé par Kluivert en finale de la Ligue des Champions parce que Van Gaal voulait davantage de puissance, reste à l'Ajax jusqu'en 2010. Il passe ensuite notamment par Barcelone (avec Van Gaal) et Liverpool, où son corps ne suit plus. Il est, selon Frank Rijkaard, le meilleur numéro 10 à avoir porté le maillot de l'Ajax. Litmanen est aujourd'hui consultant pour la chaîne de télévision finlandaise Yle. Finidi George (Nigéria) a 24 ans le jour de la finale. Il est arrivé à l'Ajax deux ans plus tôt, en même temps que Nwankwo Kanu. Après la finale, il quitte le club pour le Real Betis, où il reste quatre ans. Il met un terme à sa carrière en août 2004, après être passé par Majorque et Ipswich. Il habite à Majorque et on l'a revu quelques fois dans le monde du football. En 2010, il devient directeur de la section football international (c'est-à-dire scout) du Betis et en 2013, il effectue un stage au PEC Zwolle dans le cadre de l'obtention de sa licence d'entraîneur. Par la suite, il entraîne les U16 de Majorque. La saison dernière, il était entraîneur-adjoint de l'équipe B de ce club mais son diplôme n'est pas reconnu en Espagne. Aujourd'hui, il travaille toujours à Majorque mais dans une fonction où un diplôme n'est pas nécessaire. Ronald de Boer est attaquant. Formé à l'Ajax, il a mûri à Twente et reste fidèle à l'Ajax jusqu'en 1999, moment où Louis van Gaal le fait venir à Barcelone. Il va ensuite jouer aux Glasgow Rangers avant de mettre un terme à sa carrière en 2008 au Qatar en raison d'une hernie cervicale. Ronald alterne alors un rôle de consultant pour la télévision avec celui d'entraîneur des jeunes de l'Ajax, dont il est désormais ambassadeur. Sa (deuxième) femme devrait bientôt lui donner une cinquième fille. Son nouveau beau-père est le spécialiste du botox d'Amsterdam et lui a permis d'effacer ses rides sur le front. Marc Overmars. Aujourd'hui âgé de 42 ans, il est le directeur de la section football de l'Ajax. Il a 22 ans à l'époque de la finale et est un excellent ailier. C'est lui qui, en fin de match, isole Rijkaard, permettant à celui-ci de servir Kluivert sur un plateau. Il va par la suite jouer à Arsenal et à Barcelone. Overmars a toujours été un chef. En 2005, il devient actionnaire de Go Ahead Eagles (son club formateur), où il occupe un poste de dirigeant par la suite. En 2012, il devient directeur de l'Ajax. Homme d'affaires averti, il figure sur la liste des 500 plus grosses fortunes hollandaises. Patrick Kluivert. Le benjamin de la bande. Comme Kanu (un mois plus vieux que lui), il n'a que 18 ans à l'époque de la finale. Il a effectué ses débuts en équipe première à l'aube de la saison en inscrivant un but en Super Coupe face à Feyenoord. Il a pris sa retraite en 2008 à Lille, après des passages par Milan et Barcelone. Il entraîne ensuite les attaquants d'AZ et de NEC. Entre 2012 et la dernière Coupe du monde, il était l'adjoint de Van Gaal en équipe des Pays-Bas. Le 5 mars, il devient sélectionneur de Curaçao, avec qui il élimine Montserrat au premier des cinq tours préliminaires de la zone CONCACAF en vue des qualifications pour la Coupe du monde en Russie. Il va maintenant affronter Cuba (8 et 16 juin). Nwankwo Kanu devient champion olympique à Atlanta avec l'équipe du Nigéria un an plus tard. Il en est le capitaine et est élu Joueur Africain de l'Année. L'Ajax le vend à l'Inter, où on lui diagnostique rapidement des troubles cardiaques. Il reste pratiquement une saison sans jouer puis passe par Arsenal, West Bromwich et Portsmouth. Récemment opéré au coeur pour la deuxième fois, il s'occupe aujourd'hui de projets de développement et a lancé la Heart Foundation. En 2015, il a ouvert une agence de modèles au Nigéria. Voici peu, lors du déplacement en Afrique du Sud, on l'a aperçu parmi les membres de la délégation nigériane. Il ne faudrait pas s'étonner de le voir occuper rapidement un poste en équipe nationale. N'ont pas joué : Fred Grim (gardien réserviste), aujourd'hui entraîneur d'Almere City, club de D2 qui collabore de près avec l'Ajax ; Winston Bogarde (défenseur), que Van Gaal va ensuite emmener à Barcelone et qui, aujourd'hui, âgé de 44 ans, aimerait devenir entraîneur ; Peter van Vossen, blessé au début de l'année 95 (auriculaire cassé), entraîne aujourd'hui Fortuna Sittard, en D2. PAR PETER T'KINTAprès avoir coaché le père, Danny Blind, à l'Ajax, Van Gaal a désormais son fils, Daley, sous ses ordres à ManU. Marc Overmars figure aujourd'hui sur la liste des 500 plus grosses fortunes néerlandaises.