TACTIQUE

Qui va marquer à la place de Cristiano Ronaldo, qui a souvent permis à la Juventus de gagner des points dans des circonstances difficiles? Pas un nouvel avant-centre, puisque la Vieille Dame n'en a pas trouvé, même si Moise Kean est revenu au bercail, après des passages à Everton et au PSG pendant deux ans. L'exp...

Qui va marquer à la place de Cristiano Ronaldo, qui a souvent permis à la Juventus de gagner des points dans des circonstances difficiles? Pas un nouvel avant-centre, puisque la Vieille Dame n'en a pas trouvé, même si Moise Kean est revenu au bercail, après des passages à Everton et au PSG pendant deux ans. L'expérimenté Morata est le numéro 9 attitré, entouré par Kean, Bernardeschi, Chiesa et surtout Dybala, qui doit s'épanouir et porter le poids de l'équipe, maintenant qu'il est sorti de l'ombre du Portugais. Allegri n'a pas davantage obtenu le meneur qu'il voulait ( Pjanic). Pourtant, c'est dans l'entrejeu que la Juve a réalisé son meilleur transfert. Elle a dû délier les cordons de sa bourse pour transférer Locatelli, un médian défensif, mais elle confirme ainsi la tendance amorcée depuis quelques années, qui préfère les jeunes internationaux italiens. Il y a eu Bernardeschi, puis Chiesa l'année dernière, et maintenant Locatelli. Les nouveaux n'ont pas plus de 25 ans. Derrière, Allegri pourrait opter pour une défense à trois: Bonucci, Chiellini et De Ligt. Début 2019, la valeur marchande de Paulo Dybala était encore évaluée à cent millions d'euros. Aujourd'hui, il n'en vaut plus que la moitié selon Transfermarkt. L'Argentin a un peu fait du surplace, mais il ne faut pas sous-estimer son talent. Quand on évolue dans la même équipe qu'un certain Cristiano Ronaldo, il faut parfois pouvoir se contenter d'un rôle dans l'ombre. Mais les statistiques de l'attaquant parlent pour lui et le Portugais a désormais quitté Turin. Une aubaine pour Paulo?