Tactique

Le luxe, c'est pouvoir se passer des services de son transfert-phare, De Ligt, et d'une vedette comme Dybala pour son premier match de Serie A, parce qu'on possède des alternatives tout aussi valables. À chaque position, Sarri peut faire entrer un remplaçant tout aussi fort que le titulaire, gardien...

Le luxe, c'est pouvoir se passer des services de son transfert-phare, De Ligt, et d'une vedette comme Dybala pour son premier match de Serie A, parce qu'on possède des alternatives tout aussi valables. À chaque position, Sarri peut faire entrer un remplaçant tout aussi fort que le titulaire, gardien compris. Le champion d'Italie vise à nouveau la CL. De Ligt est en concurrence avec des monstres comme Chiellini, le capitaine, et Bonucci. Une défense à trois constituerait une solution, mais à la question de savoir s'il envisageait cette possibilité, Sarri a répondu : " Jamais ! ". Il ne jure que par une défense à quatre. Cela signifie trois joueurs dans l'entrejeu, Khedira, le nouveau venu Rabiot et le meneur de jeu Pjanic, et trois hommes devant. À gauche, CR7 est une certitude. Au centre, Sarri a le choix entre Dybala et Higuain, et à droite entre Douglas Costa et Dybala. La question qui se pose est de savoir comment Sarri, dont l'équipe a eu 63% de possession de balle ces dernières années, s'accommodera de sa Panchina d'Oro (Banc d'Or) lorsqu'il sera obligé de placer ces grands joueurs sur le banc ou en tribune. Il a déjà inscrit plus de 600 buts en club. Et il a déjà remporté 5 CL. C'est pour retrouver les sommets que la Juve a payé 117 millions d'euros l'an passé, un record pour un club italien. La Vieille Dame n'a pas remporté la CL, mais CR7 a inscrit 21 buts et s'est adjugé le scudetto. Ce qui a fait de lui le seul à avoir été champion en Angleterre, Espagne et Italie.