" Palmeiras-Botafogo, c'est un match entre les deux grandes villes du Brésil. Palmeiras de Sao Paulo et Botafogo de Rio de Janeiro. Palmeiras est un des grands clubs historiques du Brésil et le dernier à avoir remporté la Copa Libertadores, en 1999. C'est l'équivalent de la C1. Palmeiras joue en vert et a été fondé par des émigrés italiens au début du 20e siècle. Il était encore champion national à la fin des années 90 mais pas très bien géré, il est descendu en D2 et est remonté en 2000. Il se situe dep...

" Palmeiras-Botafogo, c'est un match entre les deux grandes villes du Brésil. Palmeiras de Sao Paulo et Botafogo de Rio de Janeiro. Palmeiras est un des grands clubs historiques du Brésil et le dernier à avoir remporté la Copa Libertadores, en 1999. C'est l'équivalent de la C1. Palmeiras joue en vert et a été fondé par des émigrés italiens au début du 20e siècle. Il était encore champion national à la fin des années 90 mais pas très bien géré, il est descendu en D2 et est remonté en 2000. Il se situe depuis en milieu de tableau. Sa vedette, c'est Juninho, qui jouait encore au Celtic Glasgow il y a quelques semaines et qui a évolué à trois reprises à Middlesbrough mais aussi à l'Atletico Madrid. C'est un milieu de terrain, un numéro 10 de petite taille mais très connu. Il a été international à 70 reprises, notamment au dernier Mondial. Mais il n'a jamais convaincu en Europe. Et puis, il y a le gardien, Marco û surnommé Sao Marcos parce qu'il peut être miraculeux sur les penalties. Il a joué une trentaine de matches avec le Brésil. Le Botafogo est toujours leader alors que la saison dernière, il a terminé 20e à un point de la descente ! C'est le schéma type du championnat brésilien avec des hauts et des bas en permanence. Le club a rapatrié quelques joueurs mais n'a pas de grands noms, créant une grosse surprise grâce surtout à sa cohésion sur le terrain. Le coach Paulo Cesar Gusmao y est pour quelque chose mais n'est curieusement pas très expérimenté. Il est l'ancien assistant de Wanderley Luxemburgo et l'a remplacé quelque temps quand il est parti au Real Madrid. Gusmao a aussi été entraîneur 20 jours au Flamengo mais vit seulement maintenant sa première expérience professionnelle à plein temps. Leur back droit Cesar Prates est très important dans l'équipe. Il a joué en 96-97 au Real Madrid et a été trois fois champion du Brésil juste après avec Vasco de Gama (1x) et Corinthians (2x), puis deux fois champion du Portugal avec le Sporting de Lisbonne en 2000 et 2002. Il monte très bien sur son flanc et est très fort sur coups francs. Il marque et fait marquer dans la grande tradition des arrières latéraux brésiliens Roberto Carlos ou Cafu et bien d'autres avant eux. Et puis il y a aussi Scheid, le capitaine et arrière central qui a joué au Celtic Glasgow. C'est une équipe solide qui a pour mascotte le Manneken Pis bruxellois. Il y a quelques années, des émigrés belges avaient placé une statuette du petit Bruxellois en face des bureaux du club et il semble qu'il lui ait porté chance. Depuis, il arbore toujours un maillot noir et blanc du Flamengo "... Avec Serge Radermacher Journaliste à Be tv