Comment avez-vous rejoint cette émission ?

Il y a quelques années, la rédaction cherchait quelqu'un pour évoquer le foot belge. Simon Dutin, un ami d'enfance, est co-animateur de l'émission. En 2011, le soir d'un France-Belgique, il a eu la bonne idée de me prendre sur le plateau pour parler des Diables. Depuis, je ne refuse jamais une convocation. Durant l'Euro, j'ai été chargé de parler de notre équipe nationale. Le présentateur vedette est Pascal Praud (ex de Téléfoot et TF1 NDLR), qui m'apprécie be...

Il y a quelques années, la rédaction cherchait quelqu'un pour évoquer le foot belge. Simon Dutin, un ami d'enfance, est co-animateur de l'émission. En 2011, le soir d'un France-Belgique, il a eu la bonne idée de me prendre sur le plateau pour parler des Diables. Depuis, je ne refuse jamais une convocation. Durant l'Euro, j'ai été chargé de parler de notre équipe nationale. Le présentateur vedette est Pascal Praud (ex de Téléfoot et TF1 NDLR), qui m'apprécie beaucoup et avec qui je m'entends bien. iTélé est l'une des chaînes concurrentes de BFM et de L'Equipe 21. Canal+ France où j'ai fait un stage plus jeune, collabore avec l'émission et je suis à nouveau au contact de journalistes de cette chaîne (Hervé Mathoux, Karim Bennani, Dominique Armand), qui sont de véritables références à mes yeux. C'est enrichissant d'être sur un plateau avec eux. Le matériel humain. A l'époque, lors de mon stage chez Canal France, je me souviens que la rédaction sport regroupait 200 personnes quand nous étions 20 à Bruxelles. Les consultants, les journalistes, le matériel technique...Tout est multiplié. Peut-on vraiment comparer ? Malgré tout, on se débrouille bien. Au final, la plus grande différence se trouve dans la capacité à se positionner sur tous les événements sportifs. En France, toutes les chaînes (généralistes ou non) ont compris que c'est le sport qui amène les plus belles audiences... Le sport a la même importance que les infos et le cinéma, ce qui n'est pas le cas en Belgique. C'est un petit rêve, même si je me sens bien chez VOO. Sans nier que je suis belge, je vais régulièrement en France et toutes mes références sont là-bas. Il y a Hollywood pour le cinéma et Paris pour le journalisme sportif. Aucune chaîne au monde ne vend mieux un match de foot que Canal+ France ou BeIN. Mais bon, les Français ne sont pas dans l'attente d'un Belge, hein ! Ils ont suffisamment d'animateurs et de commentateurs. Tu sors du studio et tu croises Hanouna qui te salue. Il y a une armée de maquilleuses pour préparer les chroniqueurs des deux émissions. Le soir de Belgique-Suède, un chroniqueur d'Hanouna était en slip dans les couloirs... J'aime bien cette ambiance délirante, ça bouge de partout. PAR SIMON BARZYCZAK" Tu sors du plateau du 20 h Foot et tu croises Cyril Hanouna qui te salue " JULIEN COURTOIS