Au coup de sifflet final de ce Belgique-Serbie éliminant nos Espoirs, Marc Wilmots a eu le mot juste en rappelant qu'il ne fallait pas tout à coup tout démolir en ayant auparavant tout encensé. Et il avait raison, la pondération est une belle qualité, difficile, sans cesse à réapprendre... Cela n'a pas empêché Rodrigo Beenkens de conclure la retransmission sur une attaque en règle vis-à-vis de l'URBSFA, taxée d'incompétence quant à l'élaboration d'un calendrier n'ayant pas favorisé la préparation des p'tits gars de Jean-François " Jules " de Sart. Cool Rodrigo, sois pondéré même s'ils ne sont pas tous fut' fut' à l'Union Belge ! Laquelle, c'est vrai, a mal anticipé le joli parcours de nos Diablotins,... mais qui avait bien anticipé ce parcours joli ? ...

Au coup de sifflet final de ce Belgique-Serbie éliminant nos Espoirs, Marc Wilmots a eu le mot juste en rappelant qu'il ne fallait pas tout à coup tout démolir en ayant auparavant tout encensé. Et il avait raison, la pondération est une belle qualité, difficile, sans cesse à réapprendre... Cela n'a pas empêché Rodrigo Beenkens de conclure la retransmission sur une attaque en règle vis-à-vis de l'URBSFA, taxée d'incompétence quant à l'élaboration d'un calendrier n'ayant pas favorisé la préparation des p'tits gars de Jean-François " Jules " de Sart. Cool Rodrigo, sois pondéré même s'ils ne sont pas tous fut' fut' à l'Union Belge ! Laquelle, c'est vrai, a mal anticipé le joli parcours de nos Diablotins,... mais qui avait bien anticipé ce parcours joli ? Pas moi, je l'avoue. Pas non plus la RTBF... sans quoi elle aurait acheté les droits de retransmission dès les éliminatoires de septembre 2006 ! Ceci dit, chapeau pour le flair et l'opportunisme de juin 2007, joli coup dans la guerre des droits et de l'audimat : dans l'imaginaire collectif (qui n'est pas toujours un imaginaire malin), faudra plus grand-chose pour criminaliser RTL/TVI, footeusement coupable de retransmettre nos Diables et leurs lacunes... Si ces vrais (?) Diables survolaient en ce moment leur groupe qualificatif au lieu d'y ramer, jamais la perf télévisée de leurs cadets n'aurait occasionné pareil engouement ; et si la perf de leurs cadets n'avait pas été télévisée, y'aurait pas eu engouement non plus. Moralité : chauvinisme de substitution + télévision + résultats probants = engouement ! Mais je n'ai rien contre, cela faisait plaisir de retrouver, dans des gradins, de l'espoir tout sourire bariolé rouge/jaune/noir. D'autant que l'engouement portait sur un groupe de joueurs sans ego surdimensionné,... en tout cas pas encore ! Un groupe baignant dans un climat solidaire et serein : tout le mérite en revient à de Sart et à son flegme rempli d'humanité, à son intelligence sans esbroufe. De là à déjà le considérer comme le nouvel extraterrestre de la profession, de là à brailler qu'il suffit de le mettre à la place de René Vandereycken pour que notre équipe A re-tutoie la gloire, sorryJules, il y a un pas qu'une circonspection naturelle m'empêche de franchir ! D'accord, le parallèle est amusant, Guy Thys fut champion d'Europe 1977 avec les Juniors UEFA, avant d'atteindre la finale de l'Euro en 1980 avec les A : mais Thys avait une patte de lapin géant alors que de Sart, tant en 2005 ( remember l'Ukraine) qu'aujourd'hui (l'arbitrage contre Israël), a jusqu'ici dû composer avec la malchance plutôt qu'avec le bol inouï de l'Anversois au cigare. A part ça évidemment, si Jules trouve la patte, autant lui que X ou Y au cas où René... Etre mesuré, c'est se rendre compte du bon parcours en se rappelant les nombreuses bonnes choses vues,... mais sans oublier que le parcours pourrait aussi se résumer à une seule victoire sur 4 matches et à un average de 3-4. D'accord, il y a Pékin au bout mais le foot au JO m'a toujours semblé une incongruité,... je ne me sens pas le droit de hurler tout à coup le contraire, et de m'inventer du bonheur, parce qu'il y aura cette fois présence belge ! Je vous vois venir, vous allez m'accuser d'enthousiasme insuffisant, je vais tenter de compenser en avouant que j'ai adoré l'abnégation en pointe de Kevin Mirallas. Que Jonathan Blondel va devenir un médian défensif très haut de gamme, à la fois technique et teigneux, s'il apprend à mettre le pied un peu plus discrètement. Que Logan Bailly est un bon gardien même s'il chipote trop à mon goût les poils de son crâne, et qu'il n'y est selon moi pour rien sur le premier but serbe : le ballon est trop éloigné pour qu'il puisse sortir et s'en emparer, c'était à notre paquet de défenseurs de surgir pour vider cette balle avant le rebond. Que le jeu, le sens tactique et le pied gauche de Jan Vertonghen me rappellent étonnamment... Vandereycken ! Que mon coup de c£ur sur l'ensemble du tournoi va à Nicolas Lombaerts, gueule d'ange mais impitoyable sur l'homme comme le fut Olivier Doll : je dirais même que tout ce bon parcours est né de la résistance héroïque, oui : héroïque, du tandem Lombaerts/ Thomas Vermaelen face aux Israéliens. Sans eux, quid de l'engouement d'après ?... par bernard jeunejean