Après une saison d'adaptation (2001-2002), Juan Veron (28 ans le 9 mars) est en train de prouver sa valeur en Premier League comme il l'avait fait auparavant en Italie où il avait débarqué en 96. Après deux saisons à la Sampdoria, l'Argentin s'était imposé comme un des meilleurs médians du Calcio. Il fut transféré à Parme et, après une saison (98-99), il s'est retrouvé à la Lazio (1999-2001). Son contrat à Manchester United arrive à échéance en juin 2006 mais on parle beaucoup de son départ en juin prochain.
...

Après une saison d'adaptation (2001-2002), Juan Veron (28 ans le 9 mars) est en train de prouver sa valeur en Premier League comme il l'avait fait auparavant en Italie où il avait débarqué en 96. Après deux saisons à la Sampdoria, l'Argentin s'était imposé comme un des meilleurs médians du Calcio. Il fut transféré à Parme et, après une saison (98-99), il s'est retrouvé à la Lazio (1999-2001). Son contrat à Manchester United arrive à échéance en juin 2006 mais on parle beaucoup de son départ en juin prochain. Juan Veron: Après un championnat difficile, je me suis enfin intégré et je n'éprouve plus le besoin de m'enfuir. Pour le moment mes pensées vont à Manchester car je veux offrir à ses supporters et à Ferguson une grande saison. Comme nous sommes toujours en course pour le titre et en Ligue des Champions, mes objectifs sont clairs. D'autant que samedi dernier, nous avons été éliminés de la Coupe d 'Angleterre par Arsenal. C'est un mensonge. Le coach m'a énormément aidé lors des moments les plus durs de mon expérience anglaise. Il m'a toujours soutenu et protégé. Je le considère comme un point de référence. C'est grâce à lui, qu'après l'amère désillusion du Mondial coréen, j'ai travaillé convenablement lors du stage d'avant-saison. Votre manager a déclaré que le mois de mars était celui de la vérité. Que l'on connaîtrait votre future desttnation... En attendant la Juventus et l'Inter se sont montrés très intéressés d'autant que vous avez déclaré être ravi de rejouer en Italie. Je suis heureux que ces clubs s'intéressent à moi. Evidemment, si l'on ne parle que de l'aspect sentimental, je retournerai bien à la Lazio. Cette piste semble la moins probable: Stam a gagné son procès contre la Lazio, qui doit lui verser l'argent qu'il lui doit. En outre, le club n'a pas encore versé la totalité de la somme pour le transfert du Hollandais à Manchester.C'est vrai que la Lazio a dû se séparer de ses meilleurs joueurs et que le président Cesare Cragnotti a été obligé de laisser sa place pour que le club ne disparaisse pas. .Comme Manchester s'intéresse fortement à Trezeguet, ne pourrait-on pas imaginer que United, se sépare de vous, un joueur que la Juventus recherche puisqu'elle connaît de gros problèmes au centre du jeu, et offrirait en plus Stam (qui appartient toujours à Man U), le club turinois étant également à la recherche d'un défenseur centralIndépendamment du fait que la Juventus soit un club du top, j'irai bien parce que je serais heureux de retrouver Nedved avec lequel j'ai vécu de bons moments à la Lazio. J'irais aussi à l'Inter parce que cela me plairait de jouer avec Crespo, un joueur que je connais bien et que j'apprécie. (ESM)