Manuel Jous

Entre la dramatique lettre des Ultras intéristes à Lukaku et la mémoire bafouée de la pauvre petite fille de Luis Enrique, le monde du foot a, en quelques jours, éructé ses plus viles bassesses...

Manuel JousEntre la dramatique lettre des Ultras intéristes à Lukaku et la mémoire bafouée de la pauvre petite fille de Luis Enrique, le monde du foot a, en quelques jours, éructé ses plus viles bassesses...