1 Courtrai s'est qualifié pour la finale des PO2 face à Waasland-Beveren, devant à peine 4.006 spectateurs. Comprenez-vous les milliers de gens qui estiment qu'il y a de meilleures façons de passer leur samedi soir qu'en assistant à un match de PO2 ?
...

1 Courtrai s'est qualifié pour la finale des PO2 face à Waasland-Beveren, devant à peine 4.006 spectateurs. Comprenez-vous les milliers de gens qui estiment qu'il y a de meilleures façons de passer leur samedi soir qu'en assistant à un match de PO2 ? Courtrai a encore la meilleure assistance des PO2. D'un autre côté, ces assistances démontrent la faillite de la formule. Les PO2 ne suscitent aucun intérêt médiatique. Elle ne sert en fait qu'à occuper le reste des équipes. Les championnats réguliers des autres pays se déroulent jusqu'à la mi-mai mais en Belgique, c'est fini à la mi-mars. C'est éloquent. 2 Joueurs et entraîneurs ont-ils déjà demandé une prime en cas de qualification européenne ou préfèrent-ils partir le plus vite possible en vacances, au lieu de jouer jusque fin mai puis de reprendre l'entraînement quelques semaines plus tard, en prévision des tours préliminaires de l'Europa League ? Je constate que le staff et les joueurs sont bien décidés à aller le plus loin possible dans cette compétition, soit jusqu'au match de barrage contre le quatrième des PO1. Il est convenu qu'ils auront tous les vacances qu'ils méritent. Les supporters, les sponsors et tous ceux qui aiment Courtrai apprécient en tout cas leur engagement et leurs efforts. 3 Youcef Atal, réserve à Courtrai la saison passée, vaut maintenant 40 millions d'euros à Nice, d'après le quotidien britannique The Telegraph. Il est convoité par l'Atlético Madrid, Chelsea et le Bayern. Vous faites déjà procéder à l'estimation du joueur qui l'a écarté de l'équipe la saison passée ? Il est étonnant qu'un footballeur comme Atal ait reçu aussi peu de temps de jeu la saison passée. Parfois, les voies d'un entraîneur sont impénétrables... Le fait est qu'en début de saison, Youcef s'est fracturé la pommette en équipe nationale. D'autre part, nous n'avons pas hésité un instant à lever l'option d'achat de son contrat. Nous ne sommes absolument pas surpris qu'il soit aussi bon à Nice. Il est clair qu'il va poursuivre sa carrière dans une grande équipe. Les meilleurs clubs belges ont clairement raté une belle occasion. L'année passée, il leur était encore accessible financièrement mais plus maintenant. 4 Le bourgmestre a organisé une conférence de presse juste avant les élections communales, en octobre, pour présenter les plans de construction d'un nouveau stade mais on ne savait pas encore qui allait les financer. Va-t-il y avoir une nouvelle conférence de presse pour faire le point sur l'évolution du dossier, à l'approche des élections du 26 mai ? L'état du dossier sera annoncé par un communiqué de presse. Le dossier évolue dans un sens positif. En mars, une réunion importante a réuni l'intercommunale Leiedal, la ville de Courtrai, le conseil d'administration du club et son propriétaire. Ce stade va voir le jour ! 5 Dans le cadre de l'Opération Mains Propres, Kris Luyckx, l'avocat de Dejan Veljkovic, a déclaré au Laatste Nieuws que beaucoup de dirigeants faisaient de faux contrats et participaient au carrousel de l'argent noir, que des dirigeants et des entraîneurs préféraient s'enrichir personnellement plutôt que de renforcer leur club et qu'ils mettaient en place des structures contre leur propre équipe. C'est une nouvelle pour un président qui est en poste depuis vingt ans ? Si certaines personnes ont commis des actes répréhensibles, l'Opération Mains Propres les poursuivra. En ce qui me concerne, je m'occupe de mon club. J'espère que cette opération va ramener la sérénité et la foi dans dans notre football. Il n'y a pas que la Pro League qui doit comprendre que notre football est en pleine tempête. Les propriétaires, les dirigeants, les managers des clubs comme les journalistes doivent en être conscients. Tout le monde doit mettre la main à la pâte et pas seulement par des paroles.