Le système de poules de la Coupe de l'UEFA est du grand n'importe quoi. Je suis pour un retour à l'élimination directe. Et les poules constituent un programme beaucoup trop lourd pour ces clubs dont la plupart n'ont pas les noyaux de ceux qui évoluent en Ligue des Champions. Si tu n'as pas un gros noyau, tu es dehors. Gagner en déplacement est presque impossible... Ce qui est complètement paradoxal, quand on sait qu'il n'y a qu'une confrontation entre les équipes du groupe
...

Le système de poules de la Coupe de l'UEFA est du grand n'importe quoi. Je suis pour un retour à l'élimination directe. Et les poules constituent un programme beaucoup trop lourd pour ces clubs dont la plupart n'ont pas les noyaux de ceux qui évoluent en Ligue des Champions. Si tu n'as pas un gros noyau, tu es dehors. Gagner en déplacement est presque impossible... Ce qui est complètement paradoxal, quand on sait qu'il n'y a qu'une confrontation entre les équipes du groupe Paul Le Guen, l'entraîneur du PSG, a même décidé d'aligner une équipe B contre Schalke 04 car son équipe devait jouer Marseille le week-end en championnat. Il a été soutenu à 100 % par Charles Villeneuve, son président. Et logiquement, le PSG s'est fait exploser 3-1. J'étais à l'autre rencontre du groupe A : Twente-Santander. Résultat : 1-0 pour les Hollandais et un tout petit Mémé Tchité. Franchement dans un tel système, la première équipe qui score a gagné. Et si tu perds le premier match, tu n'as presque plus de chances de te qualifier. Les deux prochains rendez-vous du PSG vont être chiants à crever ! Les Parisiens se foutent royalement de cette compétition. Au final, il n'y a que la poule du Standard qui a de l'intérêt. Je suis de plus en plus convaincu que José Mourinho est le fils caché de Guy Roux. Depuis son arrivée à l'Inter, il marque à la culotte Adriano. Il ne le lâche vraiment plus : il l'appelle entre sept et dix fois par jour ! On sait que le Brésilien sort d'une mauvaise passe et Mourinho tient à vérifier qu'il ne zone pas dans un fast-food ou dans un bar. L'entraîneur portugais a déclaré que pour être un bon footballeur, il suffit de bien dormir, manger du pain et boire de l'eau. L'évangile selon saint José... L'hygiène de vie est évidemment super importante. Et en plus de ça, il faut de la discipline. Et à l'Inter, ça ne rigole pas ! Adriano est rentré en retard après un match du Brésil et était sur le banc lors du match contre la Roma. En Belgique, on rigole un peu trop. Nicolas Frutos atomise le staff médical d'Anderlecht. La seule sanction qu'il risque est une amende si les Bruxellois ne sont pas champions ! Absurde... On n'est pas du tout assez sévère avec les joueurs en Belgique. Si Mourinho vient coacher chez nous et qu'il projette de faire construire une baraque, je lui conseille d'acheter un terrain devant les boîtes Millenium ou le Carré. Il n'y a pas meilleur endroit pour surveiller les joueurs... Je pense d'ailleurs qu' Ariel Jacobs envisage de construire devant le Carré... C'est devenu la mode : chacun fait son livre. Et ce n'est pas moi qui vais dire le contraire... Alain Cayzac, l'ancien président du PSG, sort Passion impossible. Je dirais même plus : lecture impossible ! Cayzac, c'est le plus triste président que le PSG a eu. En France, personne n'a rien à cirer de son bouquin... Didier Drogba a sorti son autobiographie : C'était pas gagné. Dedans, il déclare qu'il regrette de ne pas avoir frappé Nemanja Vidic lors de la finale de la Ligue des Champions ! C'est quand même ridicule et scandaleux ce genre de déclarations. La fédération anglaise a classé l'affaire directement... Michael Ballack a encore taclé Joachim Löw, l'entraîneur de la sélection allemande, dans la presse. Il part complètement en vrille notre ami Ballack. Heureusement qu'il a déclaré vouloir s'excuser. Les relations entre Ballack et le groupe sont très tendues depuis la finale perdue de l'Euro. Les joueurs avaient préparé une pancarte pour remercier les supporters et il a refusé de la porter. Il s'est aussi disputé avec Oliver Bierhoff, manager de la sélection. Ballack est contre les choix de Löw parce que son pote Torsten Frings n'est plus titulaire et qu'il aligne Thomas Hitzlsperger (Stuttgart), Simon Rolfes (Leverkusen) et Piotr Trochowski (Hambourg). C'est ce dernier qui a marqué contre les Gallois... C'est comme si Jelle Van Damme se plaignait dans la presse d'être dans la tribune... Ah, j'oubliais : René l'a rappelé le match suivant. En Belgique, contrairement aux autres pays d'Europe, plus tu fais de ton nez, plus tu es respecté. propos recueillis par tim baete par stéphane pauwels