" On n'a jamais douté de son talent ", se rappelle Jos Daerden (65 ans), qui travaille depuis juin dernier pour FRZA ! Limbourg, un projet de l'académie de Genk et de quelques clubs limbourgeois inter-provinciaux. C'est Daerden qui a offert ses prem...

" On n'a jamais douté de son talent ", se rappelle Jos Daerden (65 ans), qui travaille depuis juin dernier pour FRZA ! Limbourg, un projet de l'académie de Genk et de quelques clubs limbourgeois inter-provinciaux. C'est Daerden qui a offert ses premières minutes de jeu à Mats Rits au Kiel, lors d'un match remporté 3-1 contre Westerlo. L'international junior n'avait pas trahi sa confiance : il avait marqué deux buts. Quelques mois plus tard, il rejoignait l'Ajax. " Il était déjà très doué sur le plan technique et il compensait son manque de puissance en évitant habilement les duels. Il a ensuite connu un parcours plus difficile : il a peu joué à l'Ajax mais ensuite, il a affiché sa force de caractère à Malines. Une chose est sûre : Mats ne doit sa réussite actuelle qu'à lui-même. " Daerden n'est pas étonné de la constance de Rits, sous la direction de Philippe Clement, alors que quand il a signé au Club Bruges, durant l'été 2018, il suscitait certains doutes. " Initialement, je pensais également que ce cap serait plus difficile à franchir ", reconnaît Daerden. " Philippe est extrêmement exigeant. Il veut voir des séances de qualité jour après jour, il veut que chacun livre le meilleur de lui-même. Mats l'a très bien compris. "