Paul-José Mpoku

Polo est le joueur apprécié de tous, c'est le moins que l'on puisse dire. Jonathan et lui sont souvent en contact et se retrouvent en équipe nationale congolaise. Quand ils marquent, les deux joueurs ont tendance à célébrer leurs buts avec le fameux " fimbu ", imitant les coups de fouet sur les esclaves.
...

Polo est le joueur apprécié de tous, c'est le moins que l'on puisse dire. Jonathan et lui sont souvent en contact et se retrouvent en équipe nationale congolaise. Quand ils marquent, les deux joueurs ont tendance à célébrer leurs buts avec le fameux " fimbu ", imitant les coups de fouet sur les esclaves.Mircea Rednic a tendance à raviver la flamme de certains joueurs qui s'était éteinte entre-temps. Il l'a notamment fait avec Jonathan qui n'en touchait pas une au Standard et qui a empilé les bonnes prestations et buts avec le REM. Mircea, c'est le coach que tout le monde aime et Bolingi le lui rend bien.Après des débuts de carrière prometteurs, le jeune Bruxellois s'est retrouvé sur une voie de garage à Liège puis prêté à maintes reprises sans résultat. À Mouscron, Yannis retrouve une stabilité et est devenu pote avec Jonathan. L'attaquant le dépose même chez lui à Evere quand il en a le temps. Sympa !L'ex-Standarman a aidé Jonathan avant qu'il ne pose ses valises sur les hauteurs de la Cité Ardente. Jonathan s'est beaucoup renseigné auprès de son " grand frère ", qu'il estime énormément. En plus de ça, Bolingi éprouve énormément de respect pour la carrière de Dieumerci et espère avoir la même dans les années à venir. Son coéquipier mouscronnois est un peu le relais/ traducteur entre lui et le vestiaire du REM. En effet, Jonathan a encore du mal à s'adresser en français et Nkaka, qui parle lingala, permet à son pote d'avoir une interaction avec les autres. Comme quoi les Aristote ne sont pas que de bons philosophes... PAR SÉBASTIEN FERRANTE - PHOTOS BELGAIMAGE