"Nous avons gagné le Giro, le Tour, nous sommes parmi les dix premiers à la Vuelta, avons récolté une belle moisson de victoires d'étapes tout en étant présents dans les classiques. Nous restons sur une saison unique ". Johan Bruyneel (41 ans), directeur d'équipe chez Discovery Channel, poursuit : " Nous sommes l'équipe de l'année ".
...

"Nous avons gagné le Giro, le Tour, nous sommes parmi les dix premiers à la Vuelta, avons récolté une belle moisson de victoires d'étapes tout en étant présents dans les classiques. Nous restons sur une saison unique ". Johan Bruyneel (41 ans), directeur d'équipe chez Discovery Channel, poursuit : " Nous sommes l'équipe de l'année ". Johan Bruyneel : Beaucoup car il est un talent. Nous croyons en Van Goolen. Il a piétiné ces deux dernières saisons mais il a prouvé qu'il disposait de classe. Quand pareil coureur est libre, il faut sauter sur l'occasion. Sa nationalité ne joue aucun rôle pour moi. Je cherche des talents qui apportent quelque chose à l'équipe. Son départ ne nous a pas surpris. L'équipe s'y est préparée mentalement. Nous avons vécu des moments fantastiques, sportivement et humainement mais nous devons tourner la page. Par exemple, au Tour, nous allons radicalement modifier notre tactique. Nous ne pouvons plus nous appuyer sur la suprématie de notre leader. Les favoris roulent pour d'autres équipes, désormais. Nous devons donc être encore plus malins et parfois oser des coups de poker avec notre jeune garde. Je ne suis pas pessimiste car même en mettant Lance entre parenthèses, nous avons vécu une brillante saison. Peut-être mais on ne peut considérer George Hincapie comme un vainqueur potentiel du Tour. C'est un chouette gars, qui se donne à fond et peut rivaliser partout avec les meilleurs. Je le pointe dans le top dix du Tour 2006 mais il n'est pas un nouveau Lance. Ce n'est pas une honte. J'attends beaucoup de Yaroslav Popovych l'été à venir. Quand je pense à la manière dont il a roulé son premier Tour... C'est d'excellent augure. Popovych le remportera dans les cinq ans mais la prochaine édition vient peut-être un peu tôt. Lance ne fera plus jamais de compétition, soyons clairs. Il ne disparaît pas pour autant du peloton, puisqu'il est encore lié un an avec le sponsor et l'équipe mais sa carrière est définitivement achevée. Je pense que Lance va revêtir une fonction de relations publiques. JEF VAN BAELEN