NOS MONTRES

JOEL PEREIRA (22 ans) : " La plupart des Suisses appellent Le Locle Le trou du cul de Pluton parce que c'est un endroit isolé, où il n'y a que 10.000 habitants mais j'ai adoré y grandir. Le Locle fait partie du canton de Neuchâtel, à l'ouest du pays, à la frontière française. Il n'est pas très éloigné de La Brévine, la Sibérie suisse. En hiver, le mercure peut descendre à moins 35.
...

JOEL PEREIRA (22 ans) : " La plupart des Suisses appellent Le Locle Le trou du cul de Pluton parce que c'est un endroit isolé, où il n'y a que 10.000 habitants mais j'ai adoré y grandir. Le Locle fait partie du canton de Neuchâtel, à l'ouest du pays, à la frontière française. Il n'est pas très éloigné de La Brévine, la Sibérie suisse. En hiver, le mercure peut descendre à moins 35. Mais Le Locle n'est pas si pénible. Il y fait rarement plus froid que moins dix mais il y neige énormément. Le Locle est près de La Chaux-de-Fonds, une bourgade industrielle qui compte plusieurs manufactures horlogères. Des grandes marques comme Rolex y font faire une partie de leur production. C'est grâce aux montres que Le Locle et La Chaux-de-Fonds sont repris au patrimoine mondial de l'UNESCO. Ma mère a longtemps travaillé dans une de ces manufactures. Mon père était électricien. Ils sont tous deux nés au Portugal, près de Braga. Mon père a voyagé dans plusieurs pays, dont la Russie, pour son travail, pendant que ma mère restait à la maison. Puis il a obtenu un contrat en Suisse et ma mère a quitté le Portugal pour le suivre. Il y a 25 ans, on gagnait deux fois plus en Suisse qu'au Portugal pour le même travail. Ma soeur est née au Portugal, mon frère et moi en Suisse, mais on a été élevés dans la culture portugaise. Entre nous, ma soeur, mon frères et moi parlions français comme à l'école mais on passait au portugais avec les parents. Mon père regardait le journal télévisé portugais et ma mère préparait des plats du pays. C'est ce qui m'a manqué le plus quand je suis parti à Manchester United, à seize ans, surtout la Francesinha. C'est un sandwich fourré avec de la viande, du jambon et du fromage, nappé de sauce. C'est elle qui fait la différence et c'est ma mère qui réussit la meilleure. On allait toujours en vacances au Portugal, pour revoir nos tantes, oncles et cousins. J'étais toujours impatient de partir et je continue à y retourner. J'ai d'ailleurs une maison au Portugal. Mes parents y passent de plus en plus de temps. Ils y ont également acheté une maison. Ils s'y rendent pour deux semaines, passent une semaine chez moi, retournent deux semaines en Suisse, etc. Mais ils ont du mal à abandonner la Suisse car les enfants de ma soeur y vivent. Quand je retourne en Suisse, j'aime séjourner au Locle. Je joue au foot avec mes copains. Ça ne m'ennuie jamais. Mais je pose une condition : je ne joue pas dans le but ! Non loin de mon village, le lac de Neuchâtel est de toute beauté. On peut y naviguer, y nager ou se promener le long de l'eau. Un peu plus loin, il y a Genève, une belle ville, avec un autre lac superbe, avec le Jet d'Eau, une fontaine de cinquante mètres de haut. Enfin, je conseillerais aussi la région italophone, Lugano et ses alentours. On y est proche des Alpes. C'est toujours une bonne option pour ceux qui aiment skier. Si vous me demandez quels sont les meilleurs footballeurs suisses, je m'en tiendrai aux gardiens : Diego Benaglio, qui a excellé en équipe nationale, et son successeur, Yann Sommer. Mais, petit, je passais beaucoup de temps sur YouTube à regarder les matches d' Edwin van der Sar et d' Iker Casillas. Je m'adapte rapidement aux autres cultures, donc les différences ne me sautent pas vraiment aux yeux. Si je compare la Suisse à la Belgique, je décèle avant tout les points communs, comme la propreté des rues. Mais vous mangez beaucoup plus de frites, évidemment. Un de mes amis, Andreas Pereira ( du même âge, actif à Manchester United aujourd'hui, ndlr), m'a emmené à la friture ici, il y a quelques mois. J'ai commandé un paquet de frites et une saucisse au curry. Je comprends que vous y soyez un peu accros. Mais je ne peux pas en manger toutes les semaines. "