Ils ont entre 17 et 19 ans et ont tous joué ce fameux match contre Bruges, qui a fait couler tant d'encre. Cette intégration progressive des jeunes résulte d'une volonté du président. " C'est difficile de dire aujourd'hui qui a le plus de chances de percer définitivement ", affirme LéonSemmeling, entraîneur des Espoirs. " Car, outre les qualités de base, il faut aussi avoir un peu de chance : être là au bon moment, jouer à une place où l'équipe a besoin de sang neuf, saisir l'opportunité lorsqu'elle se présente. Certains, précisément, n'ont pas eu de chance. Je songe à MichaëlFlasse, qui s'est blessé au mauvais moment, alors qu'il aurait pu lui aussi prétendre intégrer le noyau A, ou à JérômeWastiel, qui revient d'une longue convalescence. Le premier est un arrière central, le second est un arrière droit. Pour certains jeunes, un premier pas a été franchi. Maintenant, leur objec...

Ils ont entre 17 et 19 ans et ont tous joué ce fameux match contre Bruges, qui a fait couler tant d'encre. Cette intégration progressive des jeunes résulte d'une volonté du président. " C'est difficile de dire aujourd'hui qui a le plus de chances de percer définitivement ", affirme LéonSemmeling, entraîneur des Espoirs. " Car, outre les qualités de base, il faut aussi avoir un peu de chance : être là au bon moment, jouer à une place où l'équipe a besoin de sang neuf, saisir l'opportunité lorsqu'elle se présente. Certains, précisément, n'ont pas eu de chance. Je songe à MichaëlFlasse, qui s'est blessé au mauvais moment, alors qu'il aurait pu lui aussi prétendre intégrer le noyau A, ou à JérômeWastiel, qui revient d'une longue convalescence. Le premier est un arrière central, le second est un arrière droit. Pour certains jeunes, un premier pas a été franchi. Maintenant, leur objectif doit être de donner le maximum pour essayer de pouvoir commencer la préparation avec le noyau A, la saison prochaine ". Qui sont-ils ? Semmeling nous les présente... " Un peu le fer de lance de cette nouvelle génération, bien qu'il soit quasiment le plus jeune. C'est un garçon très doué techniquement, qui témoigne d'une grande combativité. C'est un petit gabarit, très vif, qui évolue sur le flanc gauche. Il est capable de dribbler et de déborder. Il doit encore se développer physiquement, mais cela viendra naturellement. Notre préparateur physique ArnaudLaly l'a pris en charge ". " Un attaquant vif, qui possède un très grand volume de jeu et n'abandonne jamais. Avec lui, il n'y a jamais aucun ballon perdu. C'est un battant, un jusqu'au-boutiste qui témoigne d'une grande force de caractère. Sans être un déménageur, il n'hésite pas à s'engager dans les duels. Il marque facilement aussi : il a le sens du but et aime faire parler sa pointe de vitesse en s'engouffrant dans les espaces. Il est encore perfectible au niveau technique, même si le fait qu'il réalise tous ses gestes à une vitesse élevée explique partiellement qu'il y ait plus de déchets dans son jeu ". " Peut évoluer invariablement comme milieu de terrain ou comme défenseur. Il préfère évoluer dans l'axe, bien qu'au Germinal Beerschot, il s'était très bien débrouillé à l'arrière gauche, alors qu'il est droitier. Il est doté d'une grande intelligence : il a une très bonne vision de jeu et un bon placement. Il fait preuve de beaucoup d'aisance dans ses gestes, ce qui lui donne une certaine élégance. Il est relativement grand et possède un bon jeu de tête. Il pourrait entrer assez rapidement en ligne de compte pour une place en équipe Première, car il a du gabarit et peut évoluer à des places différentes ". " Un flanc droit ou un attaquant, dont la principale qualité est la vitesse, mais qui manque encore de régularité. Il avait très peu joué lors du premier tour. La Louvière était mieux armée qu'actuellement et ses apparitions en équipe Première étaient donc sporadiques. C'est pour acquérir du temps de jeu qu'il est parti à Namur, mais je constate qu'il n'est pas toujours titulaire. C'est plus embêtant, car si c'est pour faire banquette en D3, il était préférable qu'il continue à s'entraîner avec des professionnels. Il est simplement prêté et reviendra d'office à La Louvière en fin de saison ". " Un défenseur ou un milieu de terrain comme Durieux. Contre Bruges, ils avaient d'ailleurs évolué côte à côte et cela s'était très bien passé. Il possède une bonne technique et un jeu précis, mais il se montre un peu moins rigoureux dans les duels que son partenaire. De ce fait, il devrait se sentir plus à l'aise en milieu de terrain, où il peut exprimer son sens de la construction ". " Un milieu de terrain qui possède un grand volume de jeu. C'est un travailleur, costaud mais bon technicien malgré tout, qui possède une bonne frappe de balle. Il se montre toujours disponible sur le terrain, où il bouge énormément. Sa marge de progression est encore importante, mais il part sur de bonnes bases ". " Arrivé cette saison en provenance de Walhain. Il a déjà énormément progressé, grâce aux entraînements plus fréquents et plus intensifs auxquels il est soumis. Il a commencé devant, où il faisait parler sa pointe de vitesse, mais j'estime que c'est sur le flanc droit qu'il s'exprimera le mieux. Ce n'est pas un vrai buteur, mais grâce à sa technique, il parvient facilement à éliminer un homme ". Karim Belhaj* " Un arrière gauche, pur produit de La Louvière où il a fait toutes ses classes. Il a le profil type du défenseur, rigoureux sur l'homme. Assez agressif dans les duels. Il est capable d'évoluer dans l'axe également ". (* intégrés après le mercato de janvier vu que l'effectif s'était réduit et qu'il y a eu en outre de nombreux blessés). Daniel Devos