Monaco a signé un coup de maître en demi-finales de la Ligue des Champions sur les terres russes de Chelski à Londres. Pourtant, les moujiks de Roman Abramovich avaient bien débuté, mené 2-0 avant qu' Hugo Ibarra ne réduise la marque. Même si ce but fut discuté pour une faute de la main du petit arrière droit, c'était bel et bien un avertissement au terme d'une mi-temps de très haut vol européen. Secoué, Monaco s'est repris en deuxième mi-temps, a puisé de nouvelles énergies en recollant quasiment à la marque, avant de dominer son sujet. La superbe égalisation de Fernando Morientes tua définitivement le suspens et le match.

Même si l'Espagnol a assumé un rôle majeur lors de ce débat, la palme monégasque revient à Jérôme Rothen. Sur son flanc, il a dynamisé son équipe alors qu'elle jouait à la roulette russe. Puis, il éleva le débat en ajoutant la TVA technique à la facture. Jérôme Rothen se décarcassa sur son flanc, déborda sans cesse ses opposants, les épata, les écrasa en leur proposant mille problèmes techniques. Le Monégasque gardait la balle, centrait avec une précision diabolique. C'est de la graine de très grand milieu de terrain gauche.

24 heures plus tard, ce fut au tour de Didier Drogba de mériter une couronne de compliments. Le puissant buteur ivoirien signa un but superbe dès la 18e minute de jeu en se déjouant d'un adversaire d'une talonnade avant de tirer du gauche. Puis, à la 82e minute, sur corner, il délégua deux équipiers entre les buildings adverses, roula son garde du corps dans la farine afin de se retrouver seul à la conclusion au centre du rectangle : reprise, 2-0, OM qualifié pour la finale. Jerôme Rothen et Didier Drogba, deux fruits des centres de formation français, sont désormais des vedettes à l'échelle européenne. Ils peuvent même devenir des icônes du football continental. (P. Bilic)MONACO entend faire de gros efforts afin de transférer Fernando Morientes qui a marqué neuf buts en C1. Actuellement, l'ASM le loue au Real Madrid qui paye encore 60 % de son salaire. VIOREL MOLDOVAN devrait quitter Nantes à la fin de la saison afin de signer au Servette Genève. ELBER, de Lyon, dément avoir entretenu des contacts avec le Hertha de Berlin. SAINT-ETIENNE retrouve la D1. DIDIER DROGBA est le meilleur réalisateur des Coupes d'Europe avec 11 buts.

BUTEURS : 1. Cisse (Auxerre) 23 buts ; 2. Drogba (Marseille) 18 ; 3. Pauleta (PSG), Frau (Sochaux), Frei (Rennes) 16.

P.Bilic

Monaco a signé un coup de maître en demi-finales de la Ligue des Champions sur les terres russes de Chelski à Londres. Pourtant, les moujiks de Roman Abramovich avaient bien débuté, mené 2-0 avant qu' Hugo Ibarra ne réduise la marque. Même si ce but fut discuté pour une faute de la main du petit arrière droit, c'était bel et bien un avertissement au terme d'une mi-temps de très haut vol européen. Secoué, Monaco s'est repris en deuxième mi-temps, a puisé de nouvelles énergies en recollant quasiment à la marque, avant de dominer son sujet. La superbe égalisation de Fernando Morientes tua définitivement le suspens et le match. Même si l'Espagnol a assumé un rôle majeur lors de ce débat, la palme monégasque revient à Jérôme Rothen. Sur son flanc, il a dynamisé son équipe alors qu'elle jouait à la roulette russe. Puis, il éleva le débat en ajoutant la TVA technique à la facture. Jérôme Rothen se décarcassa sur son flanc, déborda sans cesse ses opposants, les épata, les écrasa en leur proposant mille problèmes techniques. Le Monégasque gardait la balle, centrait avec une précision diabolique. C'est de la graine de très grand milieu de terrain gauche. 24 heures plus tard, ce fut au tour de Didier Drogba de mériter une couronne de compliments. Le puissant buteur ivoirien signa un but superbe dès la 18e minute de jeu en se déjouant d'un adversaire d'une talonnade avant de tirer du gauche. Puis, à la 82e minute, sur corner, il délégua deux équipiers entre les buildings adverses, roula son garde du corps dans la farine afin de se retrouver seul à la conclusion au centre du rectangle : reprise, 2-0, OM qualifié pour la finale. Jerôme Rothen et Didier Drogba, deux fruits des centres de formation français, sont désormais des vedettes à l'échelle européenne. Ils peuvent même devenir des icônes du football continental. (P. Bilic)MONACO entend faire de gros efforts afin de transférer Fernando Morientes qui a marqué neuf buts en C1. Actuellement, l'ASM le loue au Real Madrid qui paye encore 60 % de son salaire. VIOREL MOLDOVAN devrait quitter Nantes à la fin de la saison afin de signer au Servette Genève. ELBER, de Lyon, dément avoir entretenu des contacts avec le Hertha de Berlin. SAINT-ETIENNE retrouve la D1. DIDIER DROGBA est le meilleur réalisateur des Coupes d'Europe avec 11 buts. BUTEURS : 1. Cisse (Auxerre) 23 buts ; 2. Drogba (Marseille) 18 ; 3. Pauleta (PSG), Frau (Sochaux), Frei (Rennes) 16.P.Bilic