Le film dans lequel tu aurais voulu jouer ?

Matrix. Surtout le premier. J'adore la dégaine des héros, les looks bad boy, les effets spéciaux.
...

Matrix. Surtout le premier. J'adore la dégaine des héros, les looks bad boy, les effets spéciaux. Je suis un fugitif recherché par la police pour avoir cambriolé une banque. Les vacances de Mister Bean. Je suis resté 20 minutes dans la salle. J'aime bien les sketches diffusés à la télé et le premier film était encore marrant. Mais là, c'était too much. Faites entrer l'accusé. Elle suit des études de droit pour devenir avocate. A Lille, un journaliste a commencé à me poser des questions en pensant que j'étais un autre joueur. Il a été un peu gêné de sa méprise. C'est avec celui-là que j'ai débuté comme professionnel à Lille. Quand je suis arrivé à Lokeren, il restait le 4 et le 5. Cela tombait bien. Kobe Bryant en train de faire un dunk. Malgré son âge, il excelle toujours en NBA. Je me demande comment il arrive à tenir à ce rythme. Penelope Cruz. Elle est classe et elle ressemble à ma copine. John Q, avec Denzel Washington. Il prend un hôpital en otage parce qu'il n'a pas les moyens de payer les soins de son fils qui est malade. C'est une critique de la politique des soins de santé aux Etats-Unis. Mardi dernier, dans l'après-midi, devant Hitman. J'utilise régulièrement un film pour faire la sieste. Mais je choisis de moins en moins des films d'action. Je préfère les thrillers comme Shutter Island, Inception, etc. A Lille, on m'appelait Marco Materazzi car je suis grand, j'ai la même dégaine que lui et je tacle facilement à l'entraînement. Homer Simpson. C'est un personnage délirant : il se moque de tout et il parvient toujours à ses fins. Je crois que je regarderai toute ma vie Les Simpsons ! Les bonnes interviews. Les dernières que j'ai lues : celles de Yassine El Ghanassy et d'Habib Habibou. Ouais, ouais... Comme celui que j'ai mis contre Westerlo, une reprise volée dans l'axe. Pas pour ma gloriole personnelle : j'envoie les liens à ma famille qui vit à Paris. Une de mes connaissances tient aussi une page Facebook à jour avec mon actualité. Je ne pleure pas mais les mélodies d'Anthony Hamilton m'emportent facilement.