Durant une session devant l'Assemblée générale de l'ONU, Donald Trump a tenu à féliciter la Nambie, un pays qui n'existe tout simplement pas.... C'est quand la dernière fois que t'as répandu une fake news ?

Jérémy Huyghebaert : Je suis passé sur le plateau de La Tribune récemment, mais là, j'étais concentré, je savais que je ne pouvais pas flancher. Sinon, ça m'arrive de dire des bêtises de temps en temps, d'ailleurs mes potes m'appellent Mr Carambar parce qu'une fois, je dis bien une fois, j'ai sorti une blague à deux francs en public et que personne n'a ri... Un vilain bide, mais de là à parler de fake news (rires).
...

Jérémy Huyghebaert : Je suis passé sur le plateau de La Tribune récemment, mais là, j'étais concentré, je savais que je ne pouvais pas flancher. Sinon, ça m'arrive de dire des bêtises de temps en temps, d'ailleurs mes potes m'appellent Mr Carambar parce qu'une fois, je dis bien une fois, j'ai sorti une blague à deux francs en public et que personne n'a ri... Un vilain bide, mais de là à parler de fake news (rires). Huyghebaert : Ce n'est pas moi, mais je suis concerné. Pour arriver dans le parking des joueurs à Mouscron, il faut passer par un petit clos résidentiel. L'an dernier, un voisin s'est plaint du bruit et de la vitesse de certains joueurs qui arrivaient en trombe dans le clos. On s'est expliqué avec lui, mais il s'est énervé. À la fin, il en est venu à nous reprocher l'heure de nos entraînements parce qu'on l'empêchait de déjeuner tranquillement... Huyghebaert : Ma femme oui. Elle adore ça, elle ne cesse de m'en envoyer sur mon téléphone. Je regarde et ça me fait rire. Je suis comme tout le monde, je trouve ça marrant et c'est mignon. Mais qu'on soit bien d'accord, ça me détend, mais je n'en suis pas à m'extasier comme une greluche non plus (rires). Huyghebaert : Je ne m'essayerais pas au couscous, trop compliqué, mais je ne suis pas mauvais cuisinier pour autant. Je dois quand même confesser que quand j'ai des amis à la maison, je me facilite la vie et je passe commande. Moi, mon truc, c'est plutôt une bonne purée avec un bon morceau de viande et une salade bien assaisonnée. Huyghebaert : Ben là, récemment, je n'ai pas hésité une seconde à signer une pétition pour faire fermer un bordel qui s'est installé en face du Futurosport, le centre de formation mouscronnois où des dizaines de jeunes se rendent tous les jours. Scandaleux. Huyghebaert : Dans toutes les émissions à la télé maintenant, j'ai l'impression qu'on ne voit plus que des femmes nues et du sexe partout. Le meilleur exemple, c'est TPMP. Je regardais les premières saisons, j'aimais bien le concept d'analyse des médias, mais là, ils ont vraiment été trop loin dans la vulgarité. Huyghebaert : Très récemment, j'ai rempilé à Mouscron pour trois ans et j'en ai profité pour acheter une nouvelle voiture, une Mercedes CLA, mon premier vrai craquage vu que jusque-là, j'avais toujours roulé en Renault Clio ou en Opel Corsa. MARTIN GRIMBERGHS