"J'ai joué en division un au Brussels D71, avec lequel j'ai notamment gagné la coupe de Belgique, mais deux graves blessures aux ligaments croisés du genou ont mis un terme prématuré à ma carrière. Mon frère, qui a six ans de plus que moi et avait entamé les cours d'entraîneur, m'a convaincue de suivre son exemple. Ce qui me plaît tant dans cette voie, c'est de voir l'engagement des femmes, alors qu'elles viennent parfois directement de leur travail et qu'elles ne gagnent rien. En outre, je trouve l'aspect tactique passionnant : le football est un sport d'équipe très exposé aux aspects individuels. Une joueuse qui dribble à gauche ou à droite apporte une toute autre dynamique. Je vois ça comme une partie de Stratego, où chaque coup en implique un autre.
...