Justine gagne aujourd'hui beaucoup d'argent. Or, vous êtes payé par l'Association Francophone de Tennis. Il n'est pas faux d'affirmer que si, comme d'autres coaches, vous étiez payé directement par Justine Henin, vous pourriez gagner beaucoup plus qu'aujourd'hui.
...

Justine gagne aujourd'hui beaucoup d'argent. Or, vous êtes payé par l'Association Francophone de Tennis. Il n'est pas faux d'affirmer que si, comme d'autres coaches, vous étiez payé directement par Justine Henin, vous pourriez gagner beaucoup plus qu'aujourd'hui.Carlos Rodriguez : Pour l'instant, et jusqu'en 2003, Justine est liée contractuellement à la fédé. Franchement, j'aimerais bien rester à l'AFT. Mais cela dépendra plus de Justine que de moi-même. Moi, je préfère gagner moins d'argent mais essayer de construire quelque chose avec l'AFT. Je pense qu'il y a encore moyen que je concilie le travail avec Justine et celui que j'effectue à l'Association. OK, mais vous auriez pu gagner au moins un million de plus rien que sur Roland Garros.(Il rit). Oui, c'est vrai, mais je suis un très mauvais businessman et, de plus, je me sens très bien dans mon rôle actuel. Cela dit, si je peux avoir un surplus, je serai content. Mais mon rêve est de pouvoir concilier les deux. Que Justine reste dans le Top 10 et que je puisse participer à l'amélioration du tennis belge. Reçoit-on beaucoup de propositions quand sa joueuse réussit de tels résultats?Oui, je dois l'avouer. Mais je ne dis jamais rien car je ne veux pas insinuer le doute chez Justine et à la Fédé. Cela dit, tant aux Etats-Unis qu'en Europe, j'ai reçu des propositions. Mais bon, je me sens trop bien ici, même si je ne gagne pas des millions.Est-ce que, à certains moments, vous avez peur de perdre Justine?Moi, de mon côté, je lui dis toujours que c'est son choix et que si elle estime qu'elle peut avoir un meilleur encadrement, je serai le premier à l'encourager. J'essaie de l'aider mais elle ne doit pas rester avec moi si elle sent qu'elle fait du surplace. Le jour où elle pense qu'elle n'évolue plus, elle doit me le dire et je tâcherai de trouver une solution. Justine a un contrat avec la fédération, pas avec moi. Nous avons vécu un super truc ensemble et, quoi qu'il arrive, la vie continue et, surtout, sa carrière continue. Vous savez, j'ai déjà vécu avec elle des trucs formidables et je comprendrais bien qu'un jour, elle parte ailleurs. Ce n'est pas parce qu'elle choisirait un nouveau coach que je me fâcherais.Quand une joueuse devient multimillionnaire ou est en passe de le devenir, n'y-a-t-il pas un risque de voir la relation changer du tout au tout?Elle n'est pas comme cela et moi non plus. Je ne m'inquiète donc pas trop. Je serais très étonné si elle évoluait négativement.Oui, mais il va y avoir encore plus de requins qu'auparavant autour de vous deux?Oui, mais nous avons constitué une équipe assez réduite autour de Justine. Nous nous connaissons tous et nous nous entendons fort bien. Je n'ai pas d'inquiétude à ce niveau.