Alors que nos contrées étaient envahies par un froid glacial, à la mi-février, le mercure frôlait les vingt degrés au Portugal. Les prémices de la haute saison touristique flottaient dans l'air mais les plages aux spectaculaires rochers rouges étaient encore désertes. En attendant les touristes, les meilleurs hôtels accueillaient les coureurs pour le Tour d'Algarve.
...