L'atmosphère sonore n'est pas très originale. À coups de " Go Go Go Ale Ale Ale " et de " Waka Waka ", la sono du Thông Nhât Stadium accueille le maigre contingent de supporters venus assister au derby entre le Saïgon FC et Ho Chi Minh City FC. Quelque 25.000 fans pourraient se côtoyer dans l'enceinte, il n'y en a que quelques centaines. Peut-être parce que la D1 vietnamienne, dont de nombreux clubs sont possédés par les mêmes dirigeants, est gangrénée par la corruption.
...