Retraité en partie puisqu'il revient régulièrement jouer avec ses petits camarades de Va y avoir du Sport sur Bel RTL. Il a gardé son franc-parler.
...

Retraité en partie puisqu'il revient régulièrement jouer avec ses petits camarades de Va y avoir du Sport sur Bel RTL. Il a gardé son franc-parler. On ne peut mieux. A l'autopsie, je suis d'ailleurs très heureux d'avoir quitté le navire RTBF. Je n'aurais pas pu continuer à y travailler. Et puis, je me suis recyclé dans une émission qui me convient très bien par son côté Café du Commerce. Evidemment, il y a des jours où je m'ennuie prodigieusement mais à la RTBF, à la fin, ça m'arrivait aussi, alors... Non, non, c'était une vraie opportunité. Cela me permettait de rester un peu dans le circuit et de discuter football sur antenne. Même si parfois, la piètre qualité de ce sport en Belgique demande beaucoup d'imagination... D'ailleurs, Erik Libois faisait aussi ce genre d'émission et cela aurait pu être une possibilité, mais c'était peut-être plus compliqué que cela. Moi, je suis de l'ancienne génération donc de ceux qui parlaient football. Je me fiche de savoir qui a mis son doigt dans la culotte de qui ! Le côté people prend de plus en plus de place et ça n'est pas du tout mon genre de journalisme mais cela plaît manifestement au plus grand nombre, donc je m'incline. Ils sont allés chercher ce qu'il y avait de mieux dans les différentes rédactions, comme Marc Delire et Philippe Hereng. Je me demande tout de même s'ils ne pensent pas avoir payé trop d'argent mais ils voulaient créer leur chaîne et ils ont fait ce qu'il fallait. J'ai toujours estimé que les gens ayant la science infuse se comptaient sur les doigts d'une main qu'on aurait amputé de trois doigts ! Tout le monde a dû apprendre son métier et actuellement, je pense qu'on les expose trop vite. Il y a aussi un manque de connaissance de l'histoire du sport chez ces jeunes gens. Mais on ne peut pas leur reprocher un manque de profondeur puisqu'on n'a pas pris le temps de les éduquer professionnellement. E. L.