Angel Di Maria, Lionel Messi, Carlos Tevez, Gonzalo Higuain, voire Kun Aguero ou Diego Milito, quand il est question d'alimenter le marquoir Diego Maradona a tout ce qu'il faut en magasin. C'est même la sélection à la devanture la plus luxueuse en produits offensifs. Les inquiétudes du sélectionneur se concentr...

Angel Di Maria, Lionel Messi, Carlos Tevez, Gonzalo Higuain, voire Kun Aguero ou Diego Milito, quand il est question d'alimenter le marquoir Diego Maradona a tout ce qu'il faut en magasin. C'est même la sélection à la devanture la plus luxueuse en produits offensifs. Les inquiétudes du sélectionneur se concentrent davantage derrière : la boulette de MartinDemichelis, qui aurait pu relancer la Corée du Sud, n'a pas rassuré... Heureusement, Diego peut compter sur son capitaine, Javier Mascherano, 26 ans seulement (plus jeune capitaine argentin à une Coupe du Monde depuis... Maradona et ses 25 ans en 1986) mais des milliers de kilomètres de terrains couverts depuis ses débuts pro. Avec le milieu défensif de l' Albiceleste, on n'est pas dans le registre Messi. Pour les dribbles chaloupés, les subtilités techniques, on repassera. Mascherano sur Youtube, ce sont des cascades de tackles qui ont fait le malheur de Cristiano Ronaldo ou Kaká. Mascherano, c'est aussi le prototype du joueur rêvé pour un entraîneur. Très régulier, dans la simplicité, et animé de cette fameuse grinta. Une sorte de DidierDeschamps argentin ou de Mark van Bommel sans les crolles, le joueur qui ne vous attire pas au stade mais qui vous fait gagner des titres. " Dans mon équipe, il y a Mascherano et dix autres joueurs ", avait déclaré Maradona dès sa prise de fonction. Très tôt, Mascherano a fait figure de guide pour les autres, de relais du coach, même si ce rôle est partagé ici avec le plus ancien, Juan Sebastian Veron. A 19 ans, il était déjà surnommé El Jefe (le chef) à River Plate. Ses passages aux Corinthians et à West Ham (avec Tevez) ou à Liverpool ont laissé cette même impression de leadership. Aujourd'hui, Rafael Benitez ne veut pas s'en séparer et souhaite l'emmener à l'Inter Milan. A moins que PepGuardiola, qui veut durcir son milieu de terrain lors de soirées moins souriantes, n'empoche la mise. Tout ça pour dire qu'aujourd'hui, tout le monde veut s'afficher avec l'Argentin. Exception de ses adversaires... photo: reporterspar thomas bricmont et stéphane vande velde - Photo: Reporters