Une demi-finale de Ligue des Champions et puis s'en va ? Après l'improbable fin de saison lyonnaise, c'est la fin de mercato des Gones qui va s'agiter. En cause, le souhait de Jason Denayer de quitter le navire piloté par Rudi Garcia d'ici au 5 octobre. Il n'est pas le seul Lyonnais dans le cas. Après avoir tutoyé les sommets co...

Une demi-finale de Ligue des Champions et puis s'en va ? Après l'improbable fin de saison lyonnaise, c'est la fin de mercato des Gones qui va s'agiter. En cause, le souhait de Jason Denayer de quitter le navire piloté par Rudi Garcia d'ici au 5 octobre. Il n'est pas le seul Lyonnais dans le cas. Après avoir tutoyé les sommets continentaux avec l'OL, le Bruxellois est, comme d'autres de ses coéquipiers, peu enclin à vivre une saison sans compétition européenne. C'est du côté de Naples, qualifié pour les poules de l'Europa League grâce à sa victoire en Coupe d'Italie, que Denayer, 25 ans, devrait rebondir. Depuis longtemps deuxième choix de Gennaro Gattuso pour remplacer Kalidou Koulibaly, en partance vers Manchester City, le Diable est récemment arrivé en tête de la liste de l'ancien pitbull des Rossoneri suite à l'échec des négociations avec Gabriel, le défenseur brésilien du LOSC ayant finalement préféré poursuivre sa carrière du côté d'Arsenal. À neuf mois de l'EURO, Denayer, arrivé en août 2018 à Lyon, verrait dans ce transfert l'occasion d'encore franchir un palier. D'autres clubs s'étaient également positionnés. Sous l'insistance de Virgil van Dijk, son ancien partenaire au Celtic Glasgow (2014-2015), un contact aurait même été établi avec Liverpool, mais le département scouting des Reds se serait finalement opposé au transfert. Pas de quoi refréner les envies de départ de l'ancien de Manchester City, actuellement en pourparlers avancés avec Jean- Michel Aulas. À bon prix, le président de l'OL ne devrait pas mettre de bâtons dans les roues de son défenseur et ancien capitaine.