Cette semaine, je voudrais parler du métier d'entraîneur. C'est vraiment un métier difficile et tous ne réagissent pas de la même manière face à des situations compliquées. A Bruges, Georges Leekens a vraiment un problème d'égo. La prestation de son équipe en Europa League contre Bordeaux a été ridicule. C'est très mauvais d'abord pour l'indice UEFA de la Belgique mais ça l'est encore plus en termes d'image. Bruges est leader du championnat de Belgique et a été balayé par Bordeaux. La presse française s'attendait à une tout autre opposition et ils ne se sont pas gênés pour se moquer du Club surtout que Georges avait fait le malin en conférence de presse en disant qu'ils n'allaient pas leur faire d...

Cette semaine, je voudrais parler du métier d'entraîneur. C'est vraiment un métier difficile et tous ne réagissent pas de la même manière face à des situations compliquées. A Bruges, Georges Leekens a vraiment un problème d'égo. La prestation de son équipe en Europa League contre Bordeaux a été ridicule. C'est très mauvais d'abord pour l'indice UEFA de la Belgique mais ça l'est encore plus en termes d'image. Bruges est leader du championnat de Belgique et a été balayé par Bordeaux. La presse française s'attendait à une tout autre opposition et ils ne se sont pas gênés pour se moquer du Club surtout que Georges avait fait le malin en conférence de presse en disant qu'ils n'allaient pas leur faire de cadeau. On a vu ce que ça a donné... Leekens c'est le roi de la com, y'a pas plus fort que lui pour endormir les gens. C'est bien gentil de parler, de donner des leçons mais à un moment il faut être efficace. C'est 4-0 mais sans Jorgacevic, ça aurait pu être 6 ou 7. Même si c'est mon copain, Leekens a un problème d'orgueil et ça lui a fait rater des étapes dans sa carrière. Il veut toujours contenir les fortes têtes, on l'a vu par le passé avec Scifo et plus récemment Hazard. Contre les Français, il laisse Lestienne, Buysse et Vadis sur le banc. Il s'est vraiment planté dans sa mise en place, ce sont eux les chaînons manquants, on l'a vu contre le Cercle. En France, au lieu de faire monter Vadis à la mi-temps quand c'est déjà la cata, il fait entrer le jeune Engels qui marque directement contre son camp. Et après il a le culot de dire que c'est bien pour lui, que ça lui apporte de l'expérience ! Et il y a aussi cette histoire avec les supporters. Pour le coup, je trouve que Hoefkens a été grand de rendre son brassard de capitaine. C'est courageux de sa part, il reconnaît : - On a été mauvais ! ce que ne fait jamais Leekens. Toujours niveau coach, je trouve que la presse joue un rôle nauséabond au Standard en parlant de la possible arrivée de Gerets. Tout le monde sait que c'est impossible : il ne viendra pas avec cette équipe et le Standard n'a de toute façon pas de quoi le payer. En attendant, Ron Jans vit avec cette épée de Damoclès au-dessus de la tête et ça ne doit pas être facile tous les jours. Le Standard est mauvais et le Néerlandais a du mal à mettre son équipe en place mais il manque de joueurs. Il commet quand même des erreurs notamment en s'obstinant à mettre Van Damme en défense centrale alors qu'il n'en touche pas une. Une chose est certaine, avec ces trois défaites d'affilée il est sur un siège éjectable. Bob Peeters est mal barré aussi au Cercle avec un point sur 24. C'est à n'y rien comprendre, il a quasiment la même équipe que l'année passée et plus rien ne va. Il est victime de la gestion financière de ses dirigeants et puis ses " vieux ", comme Iachtchouk, qui lui ont énormément apporté deviennent peut-être... trop vieux. Un autre qui a du souci à se faire, c'est Enzo Scifo. Son vestiaire est déstabilisé et on l'a encore vu le week-end dernier contre Malines. Je sais qu'Enzo a été particulièrement touché par la défaite à domicile contre Charleroi et c'est normal quand on connaît l'histoire qu'il a eue avec ce club. Certains joueurs l'ont vraiment abandonné. C'est injuste car c'est lui qui les a relancés. C'est d'une grande lâcheté et certains devraient savoir pour qui ils jouent. Plusieurs Montois sont proches de Mogi Bayat et ça ne m'étonnerait pas qu'il y en ait qui atterrissent bientôt à Charleroi. Rendez-vous au mercato de janvier. PROPOS RECUEILLIS PAR JULES MONNIER Leekens n'aurait pas dû faire le malin avant le match contre Bordeaux !