Vision tactique

4-4-2 porté vers l'offensive, avec défense à plat. Les médians latéraux doivent veiller à la profondeur du jeu en combinant. Partisan d'un football collectif et attractif basé sur le mouvement. Apôtre de la simplicité. Ne s'adapte pas à l'adversaire, part toujours du principe que son équipe est la plus forte. Ne supporte pas qu'on s'immisce dans ses conceptions. Aime les environnements calmes, chaleureux, sans trop de pression.
...

4-4-2 porté vers l'offensive, avec défense à plat. Les médians latéraux doivent veiller à la profondeur du jeu en combinant. Partisan d'un football collectif et attractif basé sur le mouvement. Apôtre de la simplicité. Ne s'adapte pas à l'adversaire, part toujours du principe que son équipe est la plus forte. Ne supporte pas qu'on s'immisce dans ses conceptions. Aime les environnements calmes, chaleureux, sans trop de pression. Le sérieux de Georg Kessler, la disponibilité de Guy Thys et la psychologie de Georges Leekens. Parle peu, à l'image des Campinois. Pour lui, il faut se taire et jouer. Est efficace, direct, sans chichi. Diplomate. Explose parfois lorsque ses joueurs sont endormis ou ne suivent pas ses directives. Paternaliste. Accorde beaucoup d'importance au team building et au mental. Sa psychologie lui vient de son passé de joueur. Sent très bien le vestiaire. Compte sur l'autodiscipline de ses joueurs. Marié à Martine. Père d' Ellen (24) et Karen (18). Vit à Kessel. Adepte de la répétition et des situations de match afin de créer des automatismes. Observe et délègue. Refuse la vidéo. Fait souvent du vélo avec Herman Helleputte ou du home trainer entre deux entraînements. A joué au squash. Sobre, calme, déterminé, accessible. Souvent sérieux mais fait parfois preuve d'un humour un peu lourd. Correct, ne fait pas de show. Vélo le long de la Nete. Promenades avec son chien. Ne se lève pas souvent pour donner des indications tactiques. Appelle parfois un joueur près de lui mais ce sont souvent ses adjoints qui donnent des conseils. Souvent en training sur le banc. Rarement en costume-cravate. Sensées, honnêtes. Jamais agressives ou extrêmement négatives. Surnommé Caje. Son grand-père tenait un café qui s'appelait In't Kasselo. Pour faire court, les gens disaient De Kazze. Un journaliste a adapté. Michel D'Hooghe, le président du Club Bruges, appela son chien Caje, en guise d'hommage. Antoine VanHove en fit autant avec un de ses meilleurs pigeons. Recordman belge des sélections internationales (96). Très calme, réservé, sobre, flegmatique, taiseux. Aime discuter autour d'une bonne bière. Très modeste. Montre peu ses émotions. " Je ne parle pas beaucoup et je ne pense pas au football 24 h sur 24. Est-ce nécessaire ?"