J'aimerais rappeler les règlements FIFA à l'Union Belge dans le cas Mémé Tchité. En effet, avant le 23 janvier 2004, la FIFA autorisait les joueurs ayant une double nationalité de choisir une nationalité définitive. Lors de mon passage en Algérie comme manager de l'équipe nationale, j'avais été mandaté par le président Mohamed Raouraoua de répertorier les joueurs à double nationalité. La plupart des immigrés avaient le double passeport ou pouvaient, avant la date, demander le passeport algérien à condition que le père ou le grand-père était algérien... et ce pour jouer en équipe nationale.
...

J'aimerais rappeler les règlements FIFA à l'Union Belge dans le cas Mémé Tchité. En effet, avant le 23 janvier 2004, la FIFA autorisait les joueurs ayant une double nationalité de choisir une nationalité définitive. Lors de mon passage en Algérie comme manager de l'équipe nationale, j'avais été mandaté par le président Mohamed Raouraoua de répertorier les joueurs à double nationalité. La plupart des immigrés avaient le double passeport ou pouvaient, avant la date, demander le passeport algérien à condition que le père ou le grand-père était algérien... et ce pour jouer en équipe nationale. Contrairement à ce que l'on dit, certains joueurs, tels que Samir Beloufa ou Antar Yahia, avaient déjà porté le maillot de l'équipe de France d'âge. Mais le choix effectué après cette date d'évoluer pour un pays était irrévocable. De même, Mémé avait joué pour le Burundi en 2002 et comme son papa était rwandais, il a pris la nationalité rwandaise en 2004. La petite histoire dit aussi que ce choix s'est fait avec l'accord du joueur et de la fédération du Rwanda. L'UB est peut-être ignare et incompétente, mais le joueur était au courant de la situation ! Ashley Timms, ex-joueur de 22 ans de Manchester City, a reconnu devant un tribunal de Manchester avoir tenté d'extorquer 19.000 euros à son copain de club - qui doit rester dans l'anonymat pour des raisons légales - en le menaçant de diffuser une cassette de cul, la scène ayant été prise lors d'une soirée bien arrosée. Quel sale procédé ! Ça doit donner des idées à certains... Quand on voit la vie nocturne de quelques-uns de nos sélectionnés, on se rend compte qu'on est bien gentil dans notre pays. Notre presse ne tombe pas dans les travers de celle d'Outre-Manche. Imaginez à chaque bagarre de certains, le pognon que l'on pourrait se faire ! Georges Leekens, à la grande époque mouscronnoise, savait très bien que Claude Verspaille et consorts ne suçaient pas que des glaçons. Mais il savait aussi que le samedi il pouvait compter sur eux ! C'était l'ancienne génération... Le problème, c'est que maintenant la bibine ne suffit plus ! Le transfert de Marouane Fellaini fait de celui-ci le plus gros de l'histoire belge, mais pour bien comprendre la monstruosité des chiffres, une comparaison avec la France s'impose. Le top des achats : 14,5 millions pour Jean II Makoun de Lille à Lyon, 14 pour Ederson de Nice à Lyon, 13 pour Atem Ben Arfa de Lyon à Marseille et enfin, 16,2 pour Samir Nasri de Marseille à Arsenal, la plus grosse vente d'un joueur parti pour un championnat étranger. Oui, les Anglais sont devenus fous ! Mais va-t-on se plaindre ? Si l'argent est bien utilisé et réinvesti, le Standard est encore parti pour de bonnes années ! Enfin, le foot peut amener son lot de réconfort. Le match entre Valenciennes et Lens le week-end dernier au profit des sinistrés du Val de Sambre (Hautmont) ne rendra pas les maisons envolées comme du papier aux habitants du Nord, mais la recette permettra d'envisager l'avenir un peu meilleur. Meilleures comme les relations entre la Turquie et l'Arménie, en froid depuis le génocide arménien de 1915 et 1917. Pour la première fois, le match ne se déroula pas en terrain neutre. Le président turc a accepté l'invitation de son homologue arménien. Quand le foot vient en aide à la politique... Pour la note d'humour : Raymond Domenech se demande s'il est encore obligé désormais de séduire la presse puisque c'est déjà fait. Il a une journaliste à la maison ! Raymond fait sa demande de mariage en direct. Raymond plaisante en direct. Raymond par-ci par-là... Quand il se fera virer pour mauvais résultats, demandera-t-il la permission de divorcer en direct ? RECUEILLI PAR TIM BAETE; par stéphane pauwels