Les Belges ne voulaient pas d'un round d'observation ou d'une période de mise en route avant de remettre le feu dans la Premier League ! Première journée, et ils flambent directement. Simon Mignolet ne gagnera probablement pas de trophée cette saison mais Liverpool reste Liverpool : un stade, un mythe, une magie. Avant d'arrêter le penalty, il a eu quelques hésitations. Des erreurs d'appréciation qu'on ne voit plus chez Thibaut Courtois. C'est sans doute pour ça que Mignolet est le numéro 2 chez les Diables ! A Chelsea, KevinDe Bruyne est directement élu homme du match ! Là-bas aussi, on retrouve une hiérarchie qui se confirme depuis un bon moment chez les Diables : De Bruyne et Eden Hazard sont au top,...

Les Belges ne voulaient pas d'un round d'observation ou d'une période de mise en route avant de remettre le feu dans la Premier League ! Première journée, et ils flambent directement. Simon Mignolet ne gagnera probablement pas de trophée cette saison mais Liverpool reste Liverpool : un stade, un mythe, une magie. Avant d'arrêter le penalty, il a eu quelques hésitations. Des erreurs d'appréciation qu'on ne voit plus chez Thibaut Courtois. C'est sans doute pour ça que Mignolet est le numéro 2 chez les Diables ! A Chelsea, KevinDe Bruyne est directement élu homme du match ! Là-bas aussi, on retrouve une hiérarchie qui se confirme depuis un bon moment chez les Diables : De Bruyne et Eden Hazard sont au top, Romelu Lukaku est toujours en retrait. A Tottenham, il y avait trois Belges dans l'équipe avec Jan Vertonghen, Moussa Dembélé et Nacer Chadli : tranquille... ChristianBenteke transforme deux penalties pour Aston Villa : son élan continue. Marouane Fellaini et Kevin Mirallas font le boulot pour Everton, là-bas aussi ça continue. Quelque part, ce n'est plus normal. C'est trop fort. Les Anglais sont jaloux ! Belgique - France ne restera pas dans les mémoires, mais vu le contexte, on n'a quand même pas assisté à un mauvais match. Il y avait des circonstances atténuantes : c'était un amical, et surtout, il ne tombait pas à une bonne date. C'était frappant, les joueurs souffraient d'une préparation lourde, le travail physique a été intense pendant plusieurs semaines et certains ont aussi parcouru le globe. Tactiquement, tout le monde m'a semblé à un bon niveau, mais j'ai été moins emballé par certains choix techniques, par la lassitude dans les têtes, par le manque de précision. Je m'attends à une équipe belge plus performante en Ecosse. Début septembre, les traces de la période de préparation auront disparu. 12 points sur 12 en championnat, 4 victoires en 4 matches européens : un bilan extra. Mais parfois, les chiffres contrastent complètement avec ce qu'on voit sur le terrain. Le Standard n'a pas encore séduit, et contre OHL, il a été dramatique. Je n'ai rien vu. Une équipe passive, pas de foot, pas de construction, de la lenteur, un état d'esprit déficient, pas d'idées. Je comprenais que Guy Luzon trouve des excuses lors des premiers matches, mais maintenant, il doit se regarder dans le miroir et proposer quelque chose. La mise en route est vraiment compliquée pour les grands. Anderlecht a bafouillé à Waasland - Beveren. Devant, John van den Brom cherche encore la solution. Et dans l'entrejeu, pareil. On ne sait pas encore qui est le nouveau patron dans ce secteur, qui dicte le ton. Je suis aussi frappé par la première volée de bois vert que Dennis Praet a prise depuis son éclosion. Le coach lui a publiquement reproché un mauvais échauffement et une mauvaise mentalité. Luka Milivojevic avait été bon contre Gand mais il n'a pas confirmé. Je n'ai pas vu mieux du côté de Bruges. On retiendra la victoire à Malines, rien d'autre. C'est bien peu, tout ça. Frederik Vanderbiest et Enzo Scifo mettent la pression sur leur direction, ils disent qu'ils ont absolument besoin de renforts. Depuis que le championnat a commencé, tous les matches d'Ostende et de Mons leur ont donné raison. Réclamer, ça fait partie du jeu : leur boulot en dépend.L'objectif était de faire prendre une nouvelle dimension à Thorgan Hazard, d'en faire un vrai joueur important à Zulte Waregem. C'est fait. Et même pas besoin du brassard. C'est le joueur du noyau qui a le plus de talent, il est le plus efficace de l'équipe : rien d'étonnant.