Quels enseignements tirez-vous du match des Diables Rouges contre les Pays-Bas ?

Il y avait très longtemps que je n'avais plus assisté à une première mi-temps aussi attractive de la part des Diables. Ils ont développé un jeu frais et moderne. Aimé Anthuenis me semble avoir trouvé un équilibre dans l'axe central. Timmy Simons, aidé par Philippe Clement dans l'entrejeu, apporte plus d'assurance que la paire Valgaeren-Van Buyten. Sur le flanc droit, j'ai retrouvé un Eric Deflandre toujours intransigeant défensivement mais aussi bon contre-attaquant. Sur l'autre flanc, j'ai découvert un Jelle Van Damme que je connaissais mal et qui m'a séduit par sa robustesse, ses remontées de terrain et ses dernières passes intéressantes. Aimé Anthuenis me semble avoir trouvé, non seulement son onze de base, mais aussi sa philosophie de jeu, basée sur une bonne organisation défensive et une ...

Il y avait très longtemps que je n'avais plus assisté à une première mi-temps aussi attractive de la part des Diables. Ils ont développé un jeu frais et moderne. Aimé Anthuenis me semble avoir trouvé un équilibre dans l'axe central. Timmy Simons, aidé par Philippe Clement dans l'entrejeu, apporte plus d'assurance que la paire Valgaeren-Van Buyten. Sur le flanc droit, j'ai retrouvé un Eric Deflandre toujours intransigeant défensivement mais aussi bon contre-attaquant. Sur l'autre flanc, j'ai découvert un Jelle Van Damme que je connaissais mal et qui m'a séduit par sa robustesse, ses remontées de terrain et ses dernières passes intéressantes. Aimé Anthuenis me semble avoir trouvé, non seulement son onze de base, mais aussi sa philosophie de jeu, basée sur une bonne organisation défensive et une remontée rapide du terrain. Au sein de cet ensemble bien équilibré, Walter Baseggio m'est apparu comme le plus lent. N'osait-il pas aller trop vite ou était-il noyé par la vivacité de ceux qui l'entouraient ? S'il pouvait se mettre au diapason des autres, les Diables Rouges auraient du répondant en milieu de terrain également. N'avais-je pas déclaré, la semaine dernière, qu'Anderlecht possédait le meilleur banc de Belgique ? Alors, ne pleurnichons pas lorsqu'on déplore un blessé. C'est déplacé. Hugo Broos peut aligner un quatuor offensif formé d'Aruna, Mornar, Seol et Wilhelmsson. En plus, il possède en abondance des milieux de terrain à la fois offensifs et défensifs. Sans parler de tous les jeunes qui attendent leur tour, dans l'ombre. Je peux comprendre que la blessure de Nenad Jestrovic perturbe certains plans, mais mon " ami " Hugo me semble, par moments, trop peureux ou trop tracassé. Il ne faut jamais fermer définitivement la porte à quelqu'un. Lorsqu'on creuse un trou pour une autre personne, il faut faire attention de ne pas tomber dedans soi-même. Gilles De Bilde n'a, certes pas démontré ce que l'on était en droit d'attendre de lui depuis son retour au Parc Astrid, mais ce n'est pas une raison pour le jeter comme un kleenex. Il faut avoir l'esprit commerçant. Continuer à verser un salaire très lourd à un joueur pour qu'il s'entraîne avec les Espoirs, c'est mal joué. Si l'on ne parvient pas à le vendre, il faut le mettre en vitrine. Gilles De Bilde intéressait le Lierse ? Je me demande comment les Lierrois auraient pu supporter son contrat. Même en le réduisant de moitié, c'était encore beaucoup. Dans les Pays de l'Est, il y a toujours eu des très riches et des très pauvres. En Ukraine comme ailleurs, des gens veulent investir. Abramovich n'a-t-il pas investi à Chelsea à coups de milliards ? Boskamp, voici quelques années, n'était pas parti à Tbilissi pour rien. En fin de saison dernière, j'avais aussi été approché par une équipe de l'Est. Je ne suis pas parti, parce que cela ne m'intéressait pas, mais le contrat était vachement élevé. Je retiens surtout la naïveté de Bruges, qui s'est laissé remonter après avoir mené à deux reprises. Je n'enlève rien au mérite des Loups, qui confirment qu'ils pourraient se retrouver parmi les sept ou huit bonnes équipes de notre championnat. Ils ont transféré de bons jeunes et disposent de vrais clubmen sur le banc. Ils sont même à l'abri d'une blessure ou d'une suspension. Filippo Gaone a su bien s'entourer avec Ariel Jacobs et Roland Louf. Effectivement, et il aurait même pu comptabiliser un neuf sur neuf avec un peu plus de lucidité au Canonnier. Mouscron m'a bien plu. L'Excelsior semble requinqué par le retour de Georges Leekens. LongCouteau a ré-instauré une assise et une volonté de bien faire. Steve Dugardein a hérité d'un nombre incroyable d'occasions. En temps normal, il en aurait au moins concrétisé deux, mais ce n'était pas son jour de chance. J'avais déclaré, la semaine dernière, que je ne m'inquiétais pas pour Beveren. La victoire des Waeslandiens à Lokeren, qui n'a pas encore trouvé le successeur de Sambegou Bangoura, m'a donné raison. Les hommes de Paul Put semblent en perte de vitesse, tout comme St-Trond. Daniel Devos