Quelle personnalité médiatique voudrais-tu interviewer ?
...

Quelle personnalité médiatique voudrais-tu interviewer ? Jacques Rogge .Je lui ai parlé durant quinze minutes lors des JO de Pékin, juste avant notre match contre l'Italie. Ce n'était pas très " intime " car il y avait des caméras un peu partout. J'étais très fier de lui serrer la main. Sur le net, quels sont tes sites sportifs de référence ?Les sites des chaînes ( sporza.com, rtbf.be,...) pour revoir toutes les émissions ( Studio 1, Extratime, Week-end sportif,... ) que j'ai ratées à la télé. Mon fils m'a aussi trouvé deux adresses qui permettent de suivre des rencontres jouées aux quatre coins du monde : adtdhe.net et justintv.tv. J'ai déjà vu des matches écossais, argentins,... La question de journaliste qui t'énerve ?J'ai récemment remballé un gars qui m'a demandé trois fois en une semaine de revenir sur l'incident de Lens où j'avais pris un but à cause d'un ballon dévié par un caillou jeté des tribunes. Une fois ok mais après, il ne faut pas exagérer. Les gens disent que tu ressembles à ?Johan Desmadryl, le psy d'Anderlecht, m'a comparé au personnage joué par Mel Gibson dans Braveheart. Je lui ai répondu : - Avec ou sans longs cheveux ?As-tu déjà engueulé des joueurs parce qu'ils mettaient la musique à fond dans le vestiaire ?Oui. Il faut parfois demander aux jeunes de baisser le son ou de ne rien diffuser les jours de matches. Mais je respecte leurs goûts. De mon temps, je m'amusais à mettre du hard rock ou des trucs extrêmes pour taquiner mes coéquipiers ! Quel super-héros aurais-tu voulu être ?Le batteur d'un groupe de hard rock ! C'est souvent le plus foufou et le plus sympa. J'ai rencontré celui d'Iron Maiden et les autres membres du groupe lors du Graspop Festival. Je m'étais arrangé avec le manager pour les voir juste avant qu'ils ne montent sur scène. Seul Bruce Dickinson, le leader, s'est montré réticent. Mais je le comprends : avant un concert, un chanteur a besoin de calme pour évacuer son stress. Une chanson qui t'a déjà donné les larmes aux yeux ? Des morceaux d'Aerosmith, d'Alice Cooper... Il y a des mélodies et des refrains très émouvants sur certaines chansons de hard rock. Un film qui t'a fait pleurer ? De rire : Madame Doubtfire, avec la scène où Robbie Williams passe l'aspirateur en dansant le boogie. Sinon, comme beaucoup de gens, j'ai été ému par Titanic. Quel dessin animé regardes-tu encore secrètement ? J'ai gardé une affection pour Woody Woodpecker. Les Walt Disney, comme La Belle et le Clochard, sont également attachants. Ton interview la plus étrange ?Aux Jeux olympiques avec les Espoirs. Les Chinois posaient vraiment des questions bizarres. L'un d'eux m'avait demandé si j'étais heureux d'être là. J'ai parfois eu envie de leur dire d'aller chercher la réponse sur Google. PAR SIMON BARZYCZAK