Vision tactique

Aime l'animation, l'engagement, la personnalité. Tactiquement, il est souple. Il trouve que le 4-4-2 est plus beau et plus difficile à jouer que le 4-3-3. Cherche un consensus entre sa vision, la marque de fabrique du club qu'il entraîne et les propriétés de ses joueurs.
...

Aime l'animation, l'engagement, la personnalité. Tactiquement, il est souple. Il trouve que le 4-4-2 est plus beau et plus difficile à jouer que le 4-3-3. Cherche un consensus entre sa vision, la marque de fabrique du club qu'il entraîne et les propriétés de ses joueurs. Aucun. Il suit sa nature, son caractère, son potentiel. Des entraîneurs qu'il a connus, il a surtout retenu ce qu'il ne fallait surtout pas faire. Homme de dialogue. Motivateur, psychologue. Impose peu de règles. Passe un savon, donne une tape sur l'épaule ou rigole en fonction du rendement. Peut même avaler pas mal de choses si cela apporte quelque chose à l'équipe. A une amie. Père de Manou (10). Vit à Knokke-Heist. Il veut que les joueurs se donnent à fond. Connaît beaucoup de choses. Estime que son adjoint, Peter Balette, est plus déterminé que lui lorsqu'il s'agit de transformer une idée en exercice et lui laisse l'initiative dans ce domaine. Encourage la débrouillardise. Préfère corriger les erreurs de match par des exercices mais peut opter pour la confrontation si c'est nécessaire. Fils de mineur. Régent en éducation physique, a donné cours pendant deux ans. Ex-gardien, fut victime d'un choc avec Kai Nyyssonen, du RWDM en 1997 et dut être trépané. Il se considère comme un miraculé. Court de temps en temps mais trop peu. Ne se sent pas bien car bouge trop peu. A l'entre-saison, fait un peu de golf et de tennis. Nerveux, subtil, piquant, cherche la confrontation en essayant d'en tirer profit pour son équipe. N'aime pas être entraîné sur des sujets qu'il n'a pas envie d'aborder... Tout ce qui touche au sport. S'intéresse aussi à la politique. Lit le journal pour les informations et les explications. Zappe. Parfois très actif, parfois stoïque sur son banc, en fonction des besoins de l'équipe. A Charleroi, il était souvent en conflit avec les arbitres parce qu'il n'avait pas de joueurs influents. Short à l'entraînement. En match, porte le costume du club. Sait qu'il a des progrès à faire au niveau de la présentation et oublie parfois d'aller chez le coiffeur pendant trois mois... N'a pas d'£illères, est très fonctionnel. Tente d'être le plus positif possible pour donner confiance à ses joueurs. Intelligent, communicatif, complexe, ouvert. Aime la liberté et profite de la vie. " Je n'ai pas peur de me casser la figure mais il faut que ça en vaille la peine ".