En retrouvant un club de haut standing, tu dois avoir l'impression d'être à nouveau professionnel.

Silvio Proto : C'est vrai. Je ne dois plus aller à gauche et à droite pour me soigner ou faire de la muscu, par exemple. Je vais peut-être passer pour une starlette ou un dikkenek, mais je m'en fous. Beaucoup de joueurs accordent énormément d'importance à leur image. Moi, quand je re...