Dire que ça marche fort pour toi ces dernières semaines, c'est un euphémisme. Yassine El Ghanassy : C'est vrai que je suis dans une période où tout ce que je fais réussit.

Dans le Sport/Foot Magazine de la semaine dernière, Francky Dury est louangeur à ton propos : - Avec Carcela, il a le meilleur drible de Belgique... Il est capable d'arriver au top... S'il continue comme ça, il ne sera plus à Gand l'an prochain...
...

Dans le Sport/Foot Magazine de la semaine dernière, Francky Dury est louangeur à ton propos : - Avec Carcela, il a le meilleur drible de Belgique... Il est capable d'arriver au top... S'il continue comme ça, il ne sera plus à Gand l'an prochain... Dury, je l'aime bien. Quand j'étais jeune (sic) et que je voyais Zulte, je me disais que Dury, c'était un... un type qui rigole pas. Et en fait, rien à voir, il est magnifique. Il est très proche de ses joueurs. Il nous parle énormément. A l'entraînement, il nous recadre souvent. Au début de l'année, il m'a pris à part et m'a dit :- Je veux que tu exploses. Il m'a fait comprendre que j'étais important. Il m'a dit :- Offensivement, c'est toi le patron. Tu dois faire marquer le plus possible. C'est un peu ça. Vu que je suis en forme, le ballon vient souvent vers moi et j'essaie de faire la différence. Mais y a pas que moi, Ljubijankic aussi est dans une bonne passe et fait des trucs supers. Aujourd'hui, c'est toute l'équipe qui joue bien au foot. Si tu prends le match face à Anderlecht par exemple, c'est vrai on a été catastrophiques. Si on avait joué notre foot, on les aurait tués. On a fait n'importe quoi avec tous ces longs ballons vers Coulibaly qui était pris entre Juhasz et Mazuch. Alors que quand on a essayé de jouer un peu au foot, ça a marché directement. Sur notre but, le ballon est venu vers moi, clik, clak, goal. Dury l'a dit directement après le match : notre équipe n'a pas appliqué ses consignes. Premier interlude Ligue des Champions (Milan-Ajax) : " Ah, c'est Frank De Boer qui a repris ! ? Y a beaucoup de joueurs qui se sont reconvertis en entraîneurs... "Oui, je pense. Il suffit de voir le banc qu'on a. Des gars comme De Smet, Conte, Soumahoro, c'est super. Bruges ne peut pas en dire autant. Le coach a instauré une autre philosophie de jeu. Non ! Loin de là. Preud'homme, c'est top. C'est lui qui m'a fait devenir pro, comprendre le métier. Et puis, c'est un bosseur incroyable. Je sais pas combien de temps il restait au club lui ! ? Ce sont deux méthodes totalement différentes. Avec Dury, on joue plus au foot, plus au sol. C'est plus construit, c'est tac, tac, tac. Et ce n'est pas par hasard que l'on joue comme ça. A l'entraînement, tout est basé sur le jeu de passes. Dury insiste sans arrêt là-dessus et toutes les séances se font avec ballon. Et sur le terrain, c'est tac, tac, tac, ça combine. Tu prends Tim Smolders, l'année passée il ne jouait pas beaucoup. Aujourd'hui, il est tout le temps dans l'équipe, parce que c'est quelqu'un qui aime bien jouer au foot, c'est propre. Faut pas lui demander de faire le box-to-box. C'est quelqu'un qui sait éliminer, qui sait donner un ballon. Il a une technique au-dessus de la moyenne. Bernd Thijs, pfff... Pour moi, c'est ce qui ce fait de mieux au milieu en Belgique. Même s'il est vieux, pour moi il est top. Voilà. Interlude Ligue des Champions (Bayern Munich-Bâle) : " Quelle erreur ! T'as vu l'erreur ! Mets-la en corner ou je sais pas. Il va se faire démonter le gars de Bâle ". En Europe, on joue tous en surrégime. Si on jouait contre une équipe belge comme on a joué contre le Sporting Lisbonne ou contre Sofia, on les tue tous. Oui c'est chaud. Demain (jeudi dernier), je dois voir la VRT et le blond-là (ndlr, Tom Coninx) pour un reportage, lundi Het Laatste Nieuws. Evidemment. Dans la période actuelle, on peut battre pas mal de monde. Même le premier du championnat de France. Si on avait été gagner à Sofia, on serait même pas en train de parler de ce match. On aurait envoyé l'équipe B à Lille. Eden, c'est le meilleur joueur que j'ai pu côtoyer. Mais bon, la période où j'ai été pris en équipe nationale, il ne voulait pas bouger son cul (rire). Enfin, c'est ce que tout le monde disait. Le meilleur joueur belge, le plus talentueux, celui dont Zidane ne cesse de dire du bien, serait fainéant, faut arrêter avec ça, ça n'a pas de sens. Vitesse, c'est la même chose. Technique, dribble vers l'avant aussi. Peut-être que lui sait jouer de la tête ? En fait non. On a un peu le même style, on nous le dit tout le temps. Ça c'est le hasard de la vie. Mais je ne suis pas envieux, je suis simplement content pour lui. Il va finir dans un très grand club, c'est évident. Et lui m'a dit :- Si je pars c'est toi qui vas venir ici. Interlude Ligue des Champions (Shakhtar Donetsk-Braga) : "Shaktar, c'est Ukraine c'est ça ? En tout cas, c'est fort. J'avais été les voir contre Bruges. Putain, Bruges n'avait pas touché un ballon. Mais aller là-bas, ça m'intéresse pas... "C'est mon agent français - qui s'occupe aussi des joueurs de Lyon, Aly Cissokho, Dhiakhaté ou de Youssouf Hadji (Nancy)- qui me tient au courant : il m'a dit que Lille et Lyon étaient intéressés, que Marseille également, que Deschamps m'aimait bien. Et que du côté anglais, y avait du monde aussi : Aston Villa, West Ham. Même l'AC Milan me tiendrait à l'£il. Oui c'est sérieux. Des scouts de Milan étaient là face au Sporting Lisbonne. Ils étaient venus suivre un des attaquants portugais, je ne sais plus lequel, afin de trouver un remplaçant à Pippo Inzaghi. Et puis ils m'ont vu et se sont dit que j'étais pas mal. Et c'est vrai que ce soir-là, j'étais pas mal. Ça fait du bien surtout. Ça veut dire que je suis sur la bonne voie, que je ne reste pas dans l'ombre. Mais pas question de prendre la grosse tête, non. Franchement je suis pas comme ça. Je ne me focalise pas sur ce que la presse dit, je ne regarde jamais les cotes. Le fait que je passe souvent à la télé ? Ça fait plaisir, c'est sûr, mais ça change rien pour moi. Quand même. J'ai compris que ma vie avait changé, que je pouvais plus faire les mêmes choses qu'avant. Oui. Je l'ai encore eu ce matin. Je lui ai dit qu'il devait se bouger à aller chercher les billets d'avion pour le Maroc pour Nouvel An. Mehdi, faut toujours être derrière lui. Non, y a aussi Benteke, et d'autres amis qui ne jouent pas au foot. C'est des amis qui sont pétés dans la tête, donc c'est vraiment un groupe top, magnifique. Je sais pas qui t'as dit ça ? Ça a fait toute une polémique pour rien... C'est vrai que l'appartement était là, la voiture et tout, mais je n'ai rien à voir là-dedans. Interlude Ligue des Champions (Real Madrid-Auxerre) Et un Belge ! C'est Gumienny ! Cela fait plaisir de voir des arbitres belges en Ligue des Champions. Tu te rends compte, il arbitre au Real, puis il va arbitrer Westerlo. Le mec, il est choqué ! Il est avec des spectateurs de dingue, des stars qui lui cassent pas la tête et il se retrouve quelques jours plus tard avec des joueurs belges qui viennent l'emmerder parce qu'il fait une erreur.Pour moi, je n'ai pas participé à l'événement puisque j'ai été envoyé deux fois dans la tribune. Et deux fois dans la tribune, ça fait mal. Oui, évidemment. Le groupe est top et on a bien rigolé. Avec Fellaini et Hazard, on rendait fou Lukaku. Il est costaud hein ! Moi et Hazard, on a essayé de l'attraper et de le foutre au sol, impossible. C'est un monstre, laisse tomber. Oui. Ce qu'il fait à son âge c'est incroyable. Et en plus, il est simple et il est con. Je veux dire, il est pas con mais tu vois qu'il est jeune. Et il faut qu'il reste un maximum comme ça. Ne pas aller en Russie, c'est vrai que ça m'a un peu vexé, d'autant que c'était un match amical. Au final, heureusement que je n'y ai pas été (il rit). Quand j'appelais Hazard, il me répondait :- Je suis toujours à l'aéroport. Ça faisait un jour que je l'appelais et il était toujours à l'aéroport. Il m'a dit qu'ils étaient devenus fous là-bas... Moi j'attends la prochaine sélection, si je poursuis sur ma forme actuelle, je devrais être repris, en tous les cas j'espère. Et c'est vrai peut-être que je n'aurais pas dû dire que j'étais indécis. Il faut me comprendre, quand j'étais petit, pendant la Coupe du Monde 98, j'en avais que pour le Maroc. Chez moi, la culture marocaine est aussi présente à travers la cuisine par exemple. Mon père a été international marocain. Mes racines, je ne peux pas les oublier. Il s'en fout. Il me dit :- " C'est ta carrière, c'est pas la mienne, c'est à toi de décider". Mes amis, ma famille. Lui préfère la Belgique. Tout le monde préfère la Belgique. Mais c'est mon choix. Le jour où on se retrouve tous ensemble, c'est mort (il rit). Tu me mets dans une pièce avec Mehdi, c'est foutu. En Espoirs, on a rendu fou tout le monde. J'espère...nPAR THOMAS BRICMONT" Hazard, le meilleur joueur belge, celui dont Zidane ne cesse de dire du bien, serait fainéant, faut arrêter avec ça, ça n'a pas de sens. "