Lesdébuts européens de Bruges face à un adversaire bulgare, Plovdiv, qui connaissait les ficellesdumétier. Au bout du compte, j'ai été impressionné par la classe et l'allure de Bosko Balaban. Les Brugeois ont mis la main sur un attaquant de haut vol qui pourrait leur procurer pas mal de joies. Mais sa réussite actuelle n'est pas l'effet du hasard et je devine déjà la griffe de Marc Degryse. Balaban était arrivé en hiver, n'était sans doute pas en grande condition après son passage en Angleterre et s'est blessé. Bruges a été patient lui a permis de se soigner, de s'adapter, de se préparer pour cette saison : on voit le résultat.
...

Lesdébuts européens de Bruges face à un adversaire bulgare, Plovdiv, qui connaissait les ficellesdumétier. Au bout du compte, j'ai été impressionné par la classe et l'allure de Bosko Balaban. Les Brugeois ont mis la main sur un attaquant de haut vol qui pourrait leur procurer pas mal de joies. Mais sa réussite actuelle n'est pas l'effet du hasard et je devine déjà la griffe de Marc Degryse. Balaban était arrivé en hiver, n'était sans doute pas en grande condition après son passage en Angleterre et s'est blessé. Bruges a été patient lui a permis de se soigner, de s'adapter, de se préparer pour cette saison : on voit le résultat. Le transfert de Wamberto au Standard. Je connais le Brésilien pour l'avoir entraîné à Seraing et lancé en D1. Il apportera un peu de folie et de magie au jeu des Liégeois. Mais ce n'est pas qu'un dribbleur. Wambi percute aussi et marque pas mal de buts. Avec lui, les Liégeois se sont donné plus de solutions afin de parer au départ d'Emile Mpenza. Je me demande comment Mons le remplacera. La décision d'Aruna Dindane de rester à Anderlecht. Il doit encore confirmer durant une saison avant de partir par la grande porte. Pour les Mauves, il n'aurait servi à rien, sportivement, de faire venir Mbo Mpenza puis de céder Aruna. Les puristes veulent voir ce que ce duo peut offrir comme spectacle. J'ai assisté à la journée portes ouvertes d'Anderlecht placée sous la parrainage de Jan Mulder. Ce fut un énorme succès populaire qui engloba tous les générations de joueurs et de supporters. J'y ai entre autres retrouvé Paul Van Himst. Le départ de Cédric Roussel en Russie. J'aurais préféré qu'il reste chez nous et prouve à René Vander-eycken qu'il avait tort de ne pas l'utiliser. Mais Cédric a le droit d'opter pour l'argent. C'est la raison essentielle pour laquelle ce puissant attaquant a finalement signé un contrat de trois ans au FC Rubin Kazan. Même si ce club jouera en Coupe de l'UEFA, contre le Rapid Vienne, c'est dommage. Ce qui se passe à Beveren. Jean-Marc Guillou avait estimé que son Académie était un don du ciel pour ce club et même pour tout le football belge. Et c'est vrai que les petits joueurs ivoiriens ont enchanté nos stades. Maintenant, il n'y a plus que huit joueurs à l'entraînement. Arsenal hésite à prêter des joueurs et on attend une arrivée de nouveaux Ivoiriens. Tout cela alors que la Coupe de l'UEFA se profile à l'horizon. Ce n'est pas sérieux, pas crédible, pas bon pour l'image de marque du football belge. Heureusement que Beveren n'affrontera que le FC Vaduz, représentant du modeste Liechtenstein. La blessure de Geert De Vlieger qui s'est déchiré le tendon d'Achille à Manchester City. Sa saison est terminée et cela pourrait poser un problème à Aimé Anthuenis. Geert est, à mon avis, un ton au-dessus de Frédéric Herpoel, Tristan Peersman ou Erwin Lemmens. Le manque de chance d'Anderlecht et Bruges au tirage au sort du troisième tour de la Ligue des Champions. Shakhtar Donetsk, c'est un os ukrainien difficile à croquer. Ce club a de l'argent et a engagé de vedettes étrangères : Stipe Pletikosa, Darijo Srna, le coach Mircea Lucescu, etc. Benfica veut absolument détrôner Porto et a confié cette mission à Giovanni Trapattoni. Il faudra lutter ferme afin d'obtenir la chance de continuer son chemin dans une des poules de la Ligue des Champions. La catastrophe de Ghislenghien. Je connais cette région pour avoir entraîné Ath qui a perdu de valeureux pompiers dans cette explosion. Je pense à eux. Propos recueillis par Pierre Bilic