J'ai aimé L'équipe olympique est prête

Elle a perdu contre les Pays-Bas mais ce fut une prestation prometteuse en vue des J.O. Au niveau de l'organisation, c'était plus que bien. Il n'a manqué que la conclusion. Jean-François de Sart est clairement un rassembleur, il bosse avec tous des joueurs qui tirent dans le même sens : tous les entraîneurs employés par l'Union Belge ne peuvent pas en dire autant. Maintenant, de là à parler d'une médaille... On peut partir du principe que la Chine se qualifiera pour le deuxième tour : c'est presque inévitable pour le pays organisateur, on fera ce qu'il faut pour qu'elle passe ce cap. Donc, les Belges devront éliminer les Brésiliens pour se qualifier. L'idéal serait que les stars brésiliennes jouent les superst...

Elle a perdu contre les Pays-Bas mais ce fut une prestation prometteuse en vue des J.O. Au niveau de l'organisation, c'était plus que bien. Il n'a manqué que la conclusion. Jean-François de Sart est clairement un rassembleur, il bosse avec tous des joueurs qui tirent dans le même sens : tous les entraîneurs employés par l'Union Belge ne peuvent pas en dire autant. Maintenant, de là à parler d'une médaille... On peut partir du principe que la Chine se qualifiera pour le deuxième tour : c'est presque inévitable pour le pays organisateur, on fera ce qu'il faut pour qu'elle passe ce cap. Donc, les Belges devront éliminer les Brésiliens pour se qualifier. L'idéal serait que les stars brésiliennes jouent les superstars : nous aurions alors de bonnes chances. J'étais à la journée portes ouvertes et j'ai appris que le Sporting avait concrètement décidé d'accompagner certains de ses joueurs en dehors du terrain. Via des cours de langues, par exemple. Il y aura aussi un suivi pour ceux qui proviennent des pays entre guillemets sous-développés. La direction a compris que quand on transférait des diamants, il fallait encore les tailler convenablement pour qu'ils deviennent étincelants. Une superbe initiative du Club Bruges et du Germinal Beerschot. Ce match a permis de repenser à un gars qui avait rendu ces deux clubs heureux. Une façon de montrer qu'il n'était pas qu'un pion. J'ai toujours trouvé dommage qu'Anderlecht n'ait rien fait après la mort de Laurent Verbiest, qui s'était quand même tué en rentrant de l'entraînement. J'ai aimé l'intervention dans la presse de la mère de François Sterchele. Elle a mis plusieurs choses au point. Elle en avait marre des ragots sur la vitesse excessive, l'alcool, etc. Maintenant, qu'on respecte au moins sa version de l'accident. Pourquoi toutes ces discussions qui ont duré des semaines ? Il y a des règlements FIFA, qu'on les applique, point à la ligne. Dès qu'on commence à négocier, on ouvre la porte aux problèmes. Maintenant que Kompany est définitivement repris, il doit rester en Chine jusqu'à la fin du tournoi des Belges et puis basta. On a beaucoup trop discutaillé autour des sélections. Aujourd'hui, c'est Malines qui râle parce que Bruges a demandé le report de son premier match de championnat, vu qu'il a deux joueurs aux Jeux. Encore une fois, il y a un règlement, on l'applique et stop aux discussions inutiles. Et que faut-il penser de Jacky Mathijssen, qui a imposé à ses deux sélectionnés de s'entraîner deux heures au Club, le jour du rassemblement du noyau olympique ? Sans doute une vengeance par rapport à leur sélection. On m'a dit qu'après la défaite à Tirlemont, Laszlo Bölöni était tellement fâché qu'il était rentré chez lui avec sa propre voiture, accompagné de son épouse et de son adjoint. C'est étonnant qu'un aussi grand pro perde ainsi ses moyens. Il est aussi urgent de régler une bonne fois le cas Milan Jovanovic parce que ça devient de la rigolade. Des joueurs font la grimace parce qu'ils doivent être au stade à 7 h du matin. Mais pour qui se prennent-ils ? On a été tellement laxiste au cours des dernières années qu'un régime pareil choque aujourd'hui. Ils voudraient simplement avoir un petit entraînement à 18 h et être à table avec femmes et enfants à 20 h ? J'ai aussi lu une interview du capitaine, Jean-Baptiste Paternotte, qui se plaint de la lenteur du recrutement. Mais c'est quoi, ces pleurnichards ? Au moins, les joueurs qui ont forcé la montée reçoivent une occasion en or de prouver leur niveau en D1.propos recueillis par pierre danvoye - né en 1941, heylens fut un excellent back droit (67x diable