J'ai aimé La naturalisation de Mémé Tchité

Elle est plus intéressante pour nous que celle d'Oguchi Onyewu, dans la mesure où le Standardman a choisi depuis belle lurette de défendre les couleurs des Etats-Unis, alors que l'ex-Anderlechtois s'est gardé de répondre à l'appel des différentes nations pour lesquelles il entrait en ligne de compte : le Rwanda, le Burundi, la République Démocratique du Congo. Il serait évidemment sot de se priver du concours d'un attaquant de cette dimension, capable d'apporter de la profondeur à une formation des Diables Rouges qui en a bien besoin.
...

Elle est plus intéressante pour nous que celle d'Oguchi Onyewu, dans la mesure où le Standardman a choisi depuis belle lurette de défendre les couleurs des Etats-Unis, alors que l'ex-Anderlechtois s'est gardé de répondre à l'appel des différentes nations pour lesquelles il entrait en ligne de compte : le Rwanda, le Burundi, la République Démocratique du Congo. Il serait évidemment sot de se priver du concours d'un attaquant de cette dimension, capable d'apporter de la profondeur à une formation des Diables Rouges qui en a bien besoin. L'indigence offensive des Dragons aurait-elle vécu ? Depuis la reprise, les Hennuyers témoignent d'un réalisme qu'on ne leur connaissait pas. Je pense que les responsables ont vraiment tapé dans le mille en transférant Mustapha Jarju. Au Lierse, déjà, l'avant gambien s'était signalé comme buteur de haut vol. Je n'ai pas compris pourquoi les clubs de notre élite ne s'étaient pas intéressés à lui, la saison passée. En D2, l'intéressé a confirmé, en 2007-08, ses qualités de finisseur. Je ne doute pas qu'il les étalera de plus belle au stade Tondreau. Avec l'Anderlechtois Constant Vanden Stock ainsi que le Standardman Roger Petit, l'homme fort de l'Antwerp fait incontestablement partie des plus grands présidents de club que le football belge a connus. En près de quatre décennies aux commandes du Great Old, il peut se prévaloir de quelques coups d'éclat. Comme celui d'être à ce jour le dernier à avoir atteint une finale européenne, la Coupe des Coupes à Wembley, en 1993. Si les pensionnaires du Bosuil sont rentrés quelque peu dans le rang depuis le début de ce millénaire, je n'en souhaite pas moins à celui qui fut mon rival au poste de latéral droit chez les Diables Rouges de retrouver l'élite sous sa gouverne. Un club belge qui se fait évincer au premier tour de la Coupe Intertoto par un club d'Azerbaïdjan, désolé mais ça en dit quand même long sur l'état de santé de notre football. Je ne voudrais pas jouer les oiseaux de mauvais augure mais j'ai le très net sentiment que nous descendons de plus en plus sur l'échelle des valeurs européennes. La preuve encore par le résultat du Brussels qui vient de courber l'échine face à un club luxembourgeois le week-end passé : Dudelange, vainqueur par 1 à 0. Il y a de quoi se poser des questions ! Quand un joueur a 19 ans et ne compte qu'une poignée de matches en D1, j'estime qu'il n'a pas à revendiquer grand-chose. Sinan Bolat, jeune doublure de Logan Bailly à Genk ne l'entendait manifestement pas de la même manière, lui qui subordonnait la signature d'un nouveau contrat chez les Limbourgeois à la réception d'une BMW X5. C'est tout de même gonflé, non, pour un joueur qui ne possède son permis de conduire que depuis peu ? J'ai cru comprendre que les deux parties avaient finalement trouvé un arrangement. Moi, j'appelle ça se déculotter devant un gamin ! Le football belge devrait être fier d'être présent aux Jeux Olympiques. Mais en lieu et place, quelle pétaudière ! Et quel amateurisme ! C'est bien simple, les hockeyeurs auront eu droit à une approche beaucoup plus professionnelle que nos footballeurs, eux qui s'entraînent depuis des semaines sous tente, dans des conditions de chaleur et d'humidité comparables à ce qui les attend en Chine. Jean-François de Sart a de quoi être jaloux ! propos recueillis par buno govers