Financièrement, l'élimination européenne va laisser un trou dans les caisses brugeoises. Au moins cinq millions d'euros, peut-être sept ou neuf, en fonction des adversaires tirés (l'AEK recevra l'AC Milan) et de la valeur prise par les joueurs. Jeudi, le Club a profité ...

Financièrement, l'élimination européenne va laisser un trou dans les caisses brugeoises. Au moins cinq millions d'euros, peut-être sept ou neuf, en fonction des adversaires tirés (l'AEK recevra l'AC Milan) et de la valeur prise par les joueurs. Jeudi, le Club a profité du séjour à Athènes pour réunir le conseil d'administration. Celui-ci a tiré les conclusions du passé. Un administrateur, très déçu après l'élimination, a levé un coin du voile : " Lorsque vous remportez le titre, vous devez vendre tous vos joueurs-phares. Vous recevrez alors de belles sommes d'argent, mais si vous conservez ces joueurs, ils n'ont plus leur rendement antérieur car ils ont la tête ailleurs. " Heureusement, la vente de José Izquierdo a permis de mettre du beurre dans les épinards. 17 millions d'euros dans les caisses, ce n'est pas rien. C'est à peu près ce qu'aurait pu rapporter un ticket pour la Ligue des Champions. Cette semaine, d'autres joueurs partiront, car le noyau doit être élagué. Leko pourra alors continuer son travail et peaufiner son plan avec les joueurs qu'il aura à sa disposition jusqu'en janvier, au moins. Sur le plan financier, le Club pourra supporter cette perte, malgré l'augmentation de la masse salariale. L'argent est prêt à être investi dans la construction d'un nouveau centre d'entraînement l'an prochain, nous a- t-on assuré.