IVAN PERISIC PHYSIQUE

Ivan Perisic présente de superbes mensurations (1m87, 80 kg). Sa taille l'empêche d'être classé parmi les joueurs les plus explosifs de la planète foot. Par contre, dans les longues courses, il développe toute sa puissance et, en possession du cuir, sa remarquable conduite de balle fait le reste. Il résiste bien aux charges et sa détente est de très bon niveau. Bref, un bel athlète !
...

Ivan Perisic présente de superbes mensurations (1m87, 80 kg). Sa taille l'empêche d'être classé parmi les joueurs les plus explosifs de la planète foot. Par contre, dans les longues courses, il développe toute sa puissance et, en possession du cuir, sa remarquable conduite de balle fait le reste. Il résiste bien aux charges et sa détente est de très bon niveau. Bref, un bel athlète ! Issu de l'école croate, le numéro 14 du Borussia Dortmund possède d'excellentes qualités techniques. Tous ses gestes sont réalisés avec énormément de classe mais il est beaucoup plus efficace en mouvement qu'à l'arrêt où son manque d'explosivité se ressent. Ses déviations sont d'une magnifique précision et ses passes, du gauche comme du droit, sont très bien dosées grâce à sa grande maîtrise technique. L'international croate (16 sélections) possède une frappe de balle exceptionnelle même sans élan. Droitier (il faut analyser les coups de pied arrêtés pour s'en rendre compte), il est clairement un joueur ambidextre tant ses tentatives du pied gauche sont d'un naturel incroyable et d'une puissance inouïe. Que ce soit pour frapper au but, renverser le jeu, centrer, donner des passes courtes ou longues et tenter des reprises de volée, tout est réalisé avec une facilité déconcertante. Bien qu'il évolue le plus souvent sur le flanc gauche, l'ancien joueur de Sochaux, Roulers et Bruges peut se positionner sur toute la largeur du terrain avec un égal bonheur. Il adore bénéficier de liberté et cela lui permet de se montrer dangereux également à la finition. Quand les circonstances de match l'obligent à défendre, il met son bleu de travail comme les autres, il tacle très bien et récupère des ballons jusque dans son propre rectangle. Le meilleur buteur du championnat de Belgique 2010-2011 et auteur du doublé en 2012 (Bundesliga-Coupe d'Allemagne) a inscrit, à 23 ans, une bonne soixantaine de buts en pro. Ce total est plus que correct quand on sait qu'il n'a pas joué un seul match avec Sochaux alors qu'il avait passé 20 ans quand il a quitté le Doubs. Il est très dangereux à distance et dans les 16 mètres, ses reprises en un temps sont tranchantes. Quant à son jeu de tête, qui est de bon niveau, son rôle sur le terrain le prive de présence en finition pour exploiter réellement son gabarit.Avec 1m72 pour 67 kg, David Silva possède un physique plutôt léger, ce qui n'est pas réellement un problème pour un joueur de flanc. Cela lui permet d'être très explosif sur les premiers mètres et de pivoter très vite lorsque c'est nécessaire. Il manque de force dans les duels mais sa vitesse d'exécution est un atout pour éviter ce type de situations. Ses courses sur 30-40 mètres sont également de très bon niveau, surtout balle aux pieds. Le numéro 21 de Manchester City est un virtuose technique. En conduite de balle, il fait partie du top . Le ballon lui colle aux pieds et il est capable de sortir des mouvements imprévisibles (virgules, roulettes, passements de jambe) avec une dextérité incroyable. En tant que pur gaucher, c'est avec ce pied qu'il réalise la plupart de ses gestes même si son droit lui permet aussi à frapper, dribbler ou effectuer une passe. Chez l'ancien joueur de Valence, il existe une grande différence au niveau de la frappe si on compare les pieds gauche et droit. Avec le gauche, il enroule, il frappe cou-de-pied, il effectue des transversales et des volées avec une énorme facilité mais son droit ne lui offre pas la même garantie de sécurité. Il peut rechercher le jeu profond et donner de bons centres mais c'est surtout dans les combinaisons courtes que son passing est le plus précis. L'international espagnol (67 sélections) peut évoluer sur toute la largeur du terrain et il en a besoin pour donner libre cours à son extraordinaire créativité. Toutefois, c'est probablement quand il évolue côté droit qu'il est le plus dangereux. Il peut alors repiquer vers l'axe et se mettre sur son pied gauche pour frapper au but ou délivrer des centres rentrants avec énormément de force. Dans les 16 mètres , il devient inarrêtable. En perte de balle, il manque de volume et il rechigne parfois à travailler pour le collectif. A 26 ans, avec un peu plus de 80 buts inscrits chez les pros, le vainqueur de la Cup 2011, champion d'Angleterre 2012 et triple lauréat avec l'Espagne (EURO 2008-CM 2010 et EURO 2012) ne se montre pas très prolifique. Sa position sur le terrain et son manque de rendement de la tête (même si c'est lui qui débloque la finale de l'Euro de cette manière !) en font plus un passeur qu'un finisseur. Face au gardien, il utilise plus la finesse que la force.