1 Vous voulez devenir un grand club en Belgique et un membre stable du subtop européen ?

C'est notre stratégie. Nous avons été confrontés à nos chantiers en Ukraine mais ça ne détruit pas ce que nous avons construit jusqu'à présent. Considérez plutôt ça comme une égratignure à notre réputation. Nous avons encore la possibilité de la gommer. Nous avons les cartes en mains, nous allons les jouer afin de passer l'hiver en Coupe d'Europe. Ça reste un objectif. Le match à domicile contre Braga sera crucial. Nous avons perdu une bataille mais pas la guerre. Nous devons nous armer. Je suis honnête : le remplacement de certains transferts sortants ne s'est pas tout à fait déroulé comme nou...

C'est notre stratégie. Nous avons été confrontés à nos chantiers en Ukraine mais ça ne détruit pas ce que nous avons construit jusqu'à présent. Considérez plutôt ça comme une égratignure à notre réputation. Nous avons encore la possibilité de la gommer. Nous avons les cartes en mains, nous allons les jouer afin de passer l'hiver en Coupe d'Europe. Ça reste un objectif. Le match à domicile contre Braga sera crucial. Nous avons perdu une bataille mais pas la guerre. Nous devons nous armer. Je suis honnête : le remplacement de certains transferts sortants ne s'est pas tout à fait déroulé comme nous le pensions. En deux ans, nous sommes devenus un club complètement différent, sur le plan financier. Nous pouvons nous permettre quelque chose en matière de transferts, en veillant à notre santé financière : nous ne ferons pas d'efforts démesurés. Braga est juste en dessous de Porto. Nous avons aisément battu Konyaspor, devant plus de 18.000 supporters. Une belle expérience. Ce n'est pas comme la CL mais le niveau est particulièrement élevé quand même. Nous sommes accueillis avec respect partout grâce à notre parcours en CL l'année dernière. Le Shakhtar nous a présentés comme un des grands clubs belges. Mais la CL pèse plus lourd en matière d'attention et de rayonnement, ça, c'est clair. Le Shakhtar a davantage sa place en Champions League que Ludogorets Razgrad. Son niveau le place parmi les seize meilleurs. Il ne faut pas non plus dénigrer ni sous-estimer l'Europa League. Ce serait se tirer dans le pied. Celui qui ne se qualifie pas pour la CL peut être content de participer à l'EL et doit viser le maximum dans cette épreuve. Penser qu'on doit jouer la CL chaque année serait faire preuve d'un ego surdimensionné. C'est impossible. Ne pas apprécier l'alternative serait commettre une erreur. Tous ensemble, nous devons revaloriser l'EL, financièrement comme dans notre perception de cette épreuve. Des moments particulièrement intéressants, formidables, qu'on n'a pas l'occasion de vivre autrement, même dans un match amical contre un adversaire du même format. Nous avons élargi notre noyau pour éviter un contrecoup. Nous devons être en mesure de supporter la succession des matches. Nous avons affronté un adversaire très costaud. Cela ne nous a pas empêchés de contrôler le match jusqu'à ce premier but, particulièrement malheureux. Même les dirigeants du Shakhtar ont dit avoir rarement vu pareille domination sur leur propre terrain, même en Champions League. Nous devons donc nous en tenir à notre mode de fonctionnement tout en rectifiant la concentration et la position de certains joueurs. Indépendamment de ce bête but, nous avons livré une prestation convenable en première mi-temps. Ce 5-0 ne reflète pas parfaitement le déroulement du match. En première période, le pourcentage de possession était encore de 35-65. J'aurais donc préféré une défaite moins nette. PAR FRÉDÉRIC VANHEULE" Nous pouvons nous permettre quelque chose en matière de transferts. " IVAN DE WITTE