COACH - Cesare Prandelli

L'été dernier, pendant la Coupe des Confédérations, les longs déplacements constituaient un problème. La longueur des voyages perturbe le rythme du repos, des entraînements... La chaleur et l'humidité peuvent également occasionner de gros problèmes à certains joueurs, comme nous l'avons constaté l'année dernière. En février, la FIFA a accepté notre proposition d'autoriser des pauses boisson en cas de fortes chaleurs. Si nous voulons voir le meilleur des joueurs, il faut autoriser une brève pause durant chaque mi-temps.
...

L'été dernier, pendant la Coupe des Confédérations, les longs déplacements constituaient un problème. La longueur des voyages perturbe le rythme du repos, des entraînements... La chaleur et l'humidité peuvent également occasionner de gros problèmes à certains joueurs, comme nous l'avons constaté l'année dernière. En février, la FIFA a accepté notre proposition d'autoriser des pauses boisson en cas de fortes chaleurs. Si nous voulons voir le meilleur des joueurs, il faut autoriser une brève pause durant chaque mi-temps. A deux journées de la fin, nous étions déjà qualifiés pour le Mondial, ce qui n'était jamais arrivé. Les analystes ont trouvé que la demi-finale de la Coupe des Confédérations contre l'Espagne, que celle-ci a gagnée aux tirs au but, était notre meilleur match de l'année. En seconde période, celle-ci était tout sauf dominante et, par moments, elle a vraiment eu des problèmes. Nous sommes face à trois adversaires de taille mais dans le passé, nous avons entamé nos tournois avec une meilleure mentalité quand nos concurrents étaient bons. Quand l'Italie affronte des adversaires qu'on dit faciles, elle a souvent des problèmes. Nous ne serons satisfaits que si nous atteignons le tour suivant, de préférence en terminant premiers de notre poule. Un jour, des journalistes ont demandé à Roberto Mancini si Mario Balotelli avait besoin d'un psychologue. Non, a-t-il répondu : c'est l'entraîneur qui en a besoin. Mario s'est toujours très bien comporté en équipe nationale, sans jamais être trop excentrique ni ennuyeux. Il est spécial, il suit sa propre voie mais il est sensible et il recèle des qualités exceptionnelles. Le jour où il mesurera l'étendue de son potentiel, ce sera un grand jour pour l'Italie. Pourvu que ça se produise au Brésil.Bon à savoirMario Balotelli est né à Palerme dans une famille ghanéenne immigrée et pauvre. Thomas et Rose Barwuah l'ont cédé pour adoption à deux ans à la famille Balotelli, à Brescia. Depuis le 4 avril, il a franchi le cap des 2 millions de suiveurs sur Twitter. Depuis l'ouverture de son compte le 16 mai 2013, il a envoyé 876 tweets et il suit lui-même 55 twitteurs, parmi lesquels Barak Obama. Avec douze buts, il est le meilleur buteur depuis que Cesare Prandelli a été nommé sélectionneur en 2010. Il a été le plus jeune débutant en D3 italienne. Le 2 avril 2006, à quinze ans, il a obtenu la permission de se produire pour Lumezzane, alors que l'âge minimum est de seize ans. Il a passé un test à Barcelone en 2006. Il a marqué huit buts, a trouvé une maison mais n'a pas obtenu de permis de séjour, faute de passeport italien. A son retour en Italie, il a intégré les rangs de l'Inter. Il a déjà fait deux fois la une du Time Magazine. En novembre 2012 (The Meaning of Mario) et en avril 2013 (les cent personnes les plus influentes au monde). Avec un salaire annuel net de 4 millions, il est tout juste dans le top dix des footballeurs les mieux payés de Serie A. Sept joueurs ont gagné plus la saison passée, Daniele De Rossi en tête avec 6,5 millions. Il joue avec des chaussures Puma. Il était lié à Nike jusqu'en décembre puis il est passé chez le sponsor chaussures de la Squadra Azzurra." Le jour où Mario Balotelli mesurera l'étendue de son potentiel, ce sera un grand jour pour l'Italie. "