ANALYSE POINTS FORTS

Sylvan Adams, le propriétaire, est milliardaire. Le salaire mirobolant de Chris Froome relève donc de l'anecdotique.. L'équipe peut aussi compter sur les dollars canadiens de Premier Tech. Ce qui est étonnant, c'est que le contrat vienne à peine d'être conclu: le CEO est un ami d'Adams, mais Premier Tech a d'abord soutenu Astana. Le nouveau co-sponsor apporte une touche canadienne au peloton. GiacomoNizzolo et Jakob Fuglsang, nouveaux, restent des grands noms, même s'ils commencent à accuser le poids des ans.
...

Sylvan Adams, le propriétaire, est milliardaire. Le salaire mirobolant de Chris Froome relève donc de l'anecdotique.. L'équipe peut aussi compter sur les dollars canadiens de Premier Tech. Ce qui est étonnant, c'est que le contrat vienne à peine d'être conclu: le CEO est un ami d'Adams, mais Premier Tech a d'abord soutenu Astana. Le nouveau co-sponsor apporte une touche canadienne au peloton. GiacomoNizzolo et Jakob Fuglsang, nouveaux, restent des grands noms, même s'ils commencent à accuser le poids des ans. Nizzolo ne peut pas se plaindre de son train de sprint. Alex Dowsett, Rick Zabel et Guillaume Boivin sont chevronnés. L'Italien peut prendre le départ de toutes les courses. Il sera intéressant de voir quel jeune sprinteur va avoir assez d'étoffe pour constituer le plan B: Taj Jones ou Corbin Strong? On parie sur Strong, un Néo-zélandais champion du monde de course aux points. Strong et Jones sont les seuls jeunes de l'équipe. Avec à peine quatre coureurs de moins de 25 ans, Israël-Premier Tech forme une équipe assez âgée. En coulisses, elle prépare un changement de génération, mais on n'en remarque encore rien cette année. En fin de carrière, Dan Martin et André Greipel n'ont pas atteint leur niveau d'antan dans cette formation. Froome non plus. On commence à avoir pitié du Kényan blanc. Il continue à souffrir du genou. L'équipe a jeté l'éponge et place l'accent sur les classiques plutôt que sur le Tour. Par ailleurs, comment se fait-il que l'équipe, qui aligne les seuls quatre professionnels israéliens, ne parvienne pas à s'adjuger les championnats de ce pays? Mais tout semble passer, chez Israel-Premier Tech. Personne ne se fâche. Nizzolo rêve depuis des années de Milan-Sanremo. Ensuite, l'Italien espère que Gand-Wevelgem et À Travers la Flandre se joueront au sprint. Il mettra le cap sur le Giro à l'issue des classiques printanières. Fuglsang vise évidemment le départ du Tour, au Danemark. L'ancien lauréat de Liège-Bastogne-Liège est suffisamment réaliste pour comprendre que le classement général n'est pas à sa portée. Il se rebat donc sur des victoires d'étapes et le maillot à pois. Toutefois, le Danois n'excelle que pendant une semaine. Les trentenaires Sep Vanmarcke et Michael Woods sont leaders, respectivement en Flandre et dans les Ardennes. Simon Clarke (Team Qhubeka-NextHash), Jakob Fuglsang (Astana - Premier Tech), Hugo Houle (Astana - Premier Tech), Giacomo Nizzolo (Team Qhubeka-NextHash), Corbin Strong (espoir) Davide Cimolai (Cofidis), André Greipel (arrêt), Hugo Hofstetter (Team Arkéa-Samsic), Daniel Martin (arrêt), Alexis Renard (Cofidis), Norman Vahtra (Go Sport - Roubaix - Lille Métropole)