Dejan Lovren (30 ans) n'a manifestement pas vu le doigt d'avertissement adressé par Sadio Mané à son compatriote Ismaïla Sarr, car le défenseur central croate, titularisé par les Reds suite à la blessure de Joe Gomez, s'est laissé tromper par l'avant droitier de 1m85.
...

Dejan Lovren (30 ans) n'a manifestement pas vu le doigt d'avertissement adressé par Sadio Mané à son compatriote Ismaïla Sarr, car le défenseur central croate, titularisé par les Reds suite à la blessure de Joe Gomez, s'est laissé tromper par l'avant droitier de 1m85. Mané connaît Sarr car leur parcours footballistique est similaire. Comme le sprinteur de 27 ans de Liverpool, Sarr, originaire de Saint-Louis, a commencé à jouer à l'AS Génération Foot, une académie fondée il y a vingt ans par Mady Touré. En 2003, le projet de Deni Biram Ndao, à quelque 50 kilomètres de Dakar, a conclu un accord de collaboration avec le FC Metz. En juillet 2016, Sarr a dont rejoint le nord-est de l'Hexagone, comme Diafra Sakho, Lemouya Goudiaby et Papiss Cissé avant lui. Le FC Metz, tout juste monté en Ligue 1, lui a offert un contrat de cinq ans, alors qu'il n'avait encore que 19 ans. Sa première saison a été prometteuse, avec cinq buts en 33 matches. Le Stade Rennais a offert vingt millions pour l'attaquant, qui a marqué le plus beau but d'Europa League en 2018-2019, contre le club tchèque du FK Jablonec. En août dernier, le FC Watford a dépensé trente millions d'euros pour Sarr. Des problèmes linguistiques et une série de bobos lui ont mis des bâtons dans les roues mais depuis l'arrivée de Nigel Pearson (ex-OHL) au poste de manager le 6 décembre, tout a changé. Sarr est plus engagé et a plus d'impact sur le jeu. Désormais, tout le monde en Europe connaît " le petit frère de Mané ".