David Pick a récemment twitté : " Ismael Bako. Top 20 International prospect. He's gaining NBA buzz. " Pick est un journaliste américain qui suit depuis 2010 les candidats européens au draft de NBA : chaque année, les équipes de NBA choisissent les meilleurs talents américains et étrangers. Ce tweet ne relève pas du hasard car le joueur des Leuven Bears, âgé de 21 ans, vient d'être élu Espoir de l'Année de l'Euromillions League et il a été suivi à plusieurs reprises par des scouts de NBA, notamment des Philadelphia 76'ers.
...

David Pick a récemment twitté : " Ismael Bako. Top 20 International prospect. He's gaining NBA buzz. " Pick est un journaliste américain qui suit depuis 2010 les candidats européens au draft de NBA : chaque année, les équipes de NBA choisissent les meilleurs talents américains et étrangers. Ce tweet ne relève pas du hasard car le joueur des Leuven Bears, âgé de 21 ans, vient d'être élu Espoir de l'Année de l'Euromillions League et il a été suivi à plusieurs reprises par des scouts de NBA, notamment des Philadelphia 76'ers. La saison de son éclosion (8 points et 4 rebonds en moyenne) a valu au centre de 2m08 une place dans la présélection d'Eddy Casteels et un contrat de deux ans aux Antwerp Giants, cinq ans après son arrivée à Louvain. Par hasard, car Jill Van Meerbeeck, la fille de l'entraîneur du moment, Jurgen, avait découvert un immense garçon à son école de Tervuren. Elle l'avait renseigné à son père, qui avait été d'emblée convaincu, le décrivant comme une version améliorée d'Andre Riddick, le monument de Charleroi. Bako a déjà son billet pour le prestigieux Adidas EuroCamp. Ce stage officiel de NBA précède le draft. Il se déroule du 9 au 11 juin à Trévise. Les plus grands talents européens s'y affrontent devant des scouts et des entraîneurs de NBA. C'est un tremplin pour la NBA car 93 participants à cet EuroCamp, qui en est à sa quinzième édition, ont été repris pour le draft, comme Serge Ibaka (Toronto), Danilo Gallinari (Denver) et Goran Dragic (Miami). 43 joueurs passés par Trévise étaient sous contrat en NBA cette saison. Ismael Bako peut-il marcher sur leurs traces ? Dennis Xhaët, commentateur du basket belge et américain pour Telenet PlaySports, pèse ses mots : " Les scouts ne sont pas venus par hasard. Ismael possède un énorme potentiel et est très athlétique. Il a énormément progressé en peu de temps. Mais j'ai quand même des doutes : selon les normes belges, il est grand mais en NBA, les centres le sont encore plus. Surtout, ils sont nettement plus costauds. Pour le moment, il serait trop court sous l'anneau. En plus, contrairement à beaucoup de ténors actuels en NBA, Ismael n'excelle pas dans les tirs à trois points. Il a un bon tir à mi-distance mais son exécution reste trop lente et trop irrégulière. Il peut aussi améliorer sa touche de balle et son jeu de pieds, qui est trop lent offensivement et défensivement, même pour l'élite européenne. Il peut et doit améliorer tous ces aspects. Certainement son tir, comme l'a fait Kawhi Leonard, la vedette de San Antonio, à un âge plus avancé. Ismael a 21 ans et n'a donc plus de temps à perdre. D'un autre côté, on ne sait jamais comment un joueur va évoluer. A terme, il peut peut-être briguer la NBA. Je le lui souhaite. " JONAS CRETEUR