R onaldo ne jouera pas contre Anderlecht sous le maillot milanais. Vendredi, le club a envoyé un communiqué expliquant qu'il y avait une trop grande différence entre l'offre et la demande. Pourtant, Adriano Galliani et Ariedo Braida ont ramené un avant brésilien d'Espagne. S'il satisfait aux tests médicaux, Ricardo Oliveira (26 ans, Betis Séville) fera partie des Rossoneri pendant les quatre années à venir. Il y a deux ans, l'international a été le meilleur réalisateur de l...

R onaldo ne jouera pas contre Anderlecht sous le maillot milanais. Vendredi, le club a envoyé un communiqué expliquant qu'il y avait une trop grande différence entre l'offre et la demande. Pourtant, Adriano Galliani et Ariedo Braida ont ramené un avant brésilien d'Espagne. S'il satisfait aux tests médicaux, Ricardo Oliveira (26 ans, Betis Séville) fera partie des Rossoneri pendant les quatre années à venir. Il y a deux ans, l'international a été le meilleur réalisateur de la Primera Division avec 22 buts. Puis une déchirure des ligaments croisés l'a mis sur la touche. Il y a quelques semaines, son club lui a infligé une amende d'un million d'euros pour être revenu de vacances avec neuf jours de retard. Avant qu'il ne soit qualifié, Milan, qui a perdu AndriyShevchenko, comptera sur l'instinct du duo AlbertoGilardino- Filippo Inzaghi. Ce dernier a marqué le but de la victoire (1-2) la semaine passée à l'Etoile Rouge Belgrade, ce qui permet à Milan de se qualifier pour la Ligue des Champions via le tour préliminaire pour la troisième fois. Il l'avait déjà fait en 2000 contre le Dinamo Zagreb et en 2002 contre le Slovan Liberec. Inzaghi avait déjà marqué le 1-0 à l'aller. Il en est à 54 buts sur la scène européenne, à 38 dans la seule Ligue des Champions. Au palmarès européen de tous les temps, il est derrière Gerd Müller (69 buts), Shevchenko et Eusebio (tous deux 57 buts). Il y a un an, on ne parlait plus d'Inzaghi (33 ans). Il travaillait à sa revalidation, dans l'anonymat le plus total, à Anvers. Il n'avait plus marqué en Coupe d'Europe depuis septembre 2004. Lors des deux saisons précédentes (2003-2004 et 2004/2005), il n'avait inscrit que trois buts en championnat. Son retour au second tour, la saison passée, a été sensationnel. Inzaghi s'est battu pour revenir dans l'équipe, qui avait en Shevchenko et Gilardino un duo d'attaque redoutable, il a marqué douze buts en 23 matches et a assuré in extremis sa sélection en équipe nationale, même s'il n'a guère décollé du banc. Malgré son sens du but, l'attaque de Milan reste un point d'interrogation car l'année passée, Shevchenko a marqué 19 buts en championnat. Káká reste le régisseur de l'entrejeu, flanqué des champions du monde GennaroGattuso et Andrea Pirlo, plus ClarenceSeedorf et MassimoAmbrosini. Les nouveaux venus dans la deuxième ligne sont CristianBrocchi de la Fiorentina et JoannGourcuff de Rennes. Derrière, l'international DanieleBonera (Parme) et GiuseppeFavalli (Inter) renforcent le noyau. Carlo Ancelotti récupère plusieurs défenseurs chevronnés cette semaine. AlessandroNesta est complètement rétabli, comme KakhaKaladze et Paolo Maldini, lequel aurait pu jouer à Belgrade mais a préféré attendre, ce qui a permis à son compagnon AlessandroCostacurta (40 ans) de prouver dans les deux manches qu'il est loin d'être usé. G. FOUTRÉ