" Il me suffit d'entendre l'hymne de la Ligue des Champions pour retrouver ma meilleure condition ", a déclaré Pippo Inzaghi la semaine dernière, après avoir marqué deux buts pour Milan à Marseille ( voir Screening p. 54). Il porte son total de buts en Coupe d'Europe à 68, soit un goal de moins que le recordman, Gerd Müller (ex-Bayern), et un de plus que Raul (Real). L'attaquant, âgé de 36 ans, marque un but toutes les 110 minutes, en moyenne. Rien qu'en Ligue des Champions, Inzaghi en a inscrit 48, dont 31 pour Milan. Son premier but remonte au 17 septembre 1997. La Juventus avait battu Feyenoord 5-1.
...

" Il me suffit d'entendre l'hymne de la Ligue des Champions pour retrouver ma meilleure condition ", a déclaré Pippo Inzaghi la semaine dernière, après avoir marqué deux buts pour Milan à Marseille ( voir Screening p. 54). Il porte son total de buts en Coupe d'Europe à 68, soit un goal de moins que le recordman, Gerd Müller (ex-Bayern), et un de plus que Raul (Real). L'attaquant, âgé de 36 ans, marque un but toutes les 110 minutes, en moyenne. Rien qu'en Ligue des Champions, Inzaghi en a inscrit 48, dont 31 pour Milan. Son premier but remonte au 17 septembre 1997. La Juventus avait battu Feyenoord 5-1. L'entraîneur, Leonardo, voit sa confiance récompensée, puisqu'il a préféré Inzaghi à Ronaldinho. Auparavant, l'avant a rongé son frein sur le banc : lors des trois premiers matches de championnat, il a tout au plus joué une demi-heure. Contre Marseille, Ronaldinho, qui avait été décevant dans les joutes précédentes, a été relégué sur le banc et dimanche dernier, il ne figurait même pas sur la feuille d'arbitres du match contre Bologne, officiellement pour raisons de santé. L'année dernière, le président et propriétaire Silvio Berlusconi avait déjà déclaré qu'il attendait davantage de Ronaldinho mais qu'il fallait aussi mieux le servir et lui offrir plus de chances. Au terme d'un mois, le crédit du Brésilien semble épuisé. Il y a trois ans, Ronaldinho était encore le meilleur footballeur d'Europe. Il a signé une belle prestation lors du match de reprise de la Série A mais après trois journées, la semaine dernière, le bilan était négatif : il ne marque pas, ne délivre pas d'assist, ne pèse pas sur le jeu, ne réalise pas d'action, ne travaille pas. A dix contre onze, Milan s'expose à la défaite face aux équipes de bas de tableau. Leonardo l'a donc mis sur le banc en Ligue des Champions. Ce soir-là, Inzaghi et Clarence Seedorf, auteur des deux assists, se sont distingués. Or, on affirme justement que Seedorf et Ronaldinho ne sont absolument pas complémentaires. Sur base des récentes prestations du Batave, qui était une valeur sûre sous la férule de Carlo Ancelotti, le prédécesseur de Leonardo, il méritait plus de crédit. Cependant, ni les performances d'Inzaghi et de Seedorf ni le retour en défense d' Alessandro Nesta ne peuvent camoufler les difficultés de Milan à faire le jeu. Soit dit en passant, Oguchi Onyewu ne joue toujours pas. Ce Milan, selon Arrigo Sacchi, devenu analyste, a ses limites : il manque de puissance, de personnalité et de mentalité. Il faut intervenir rapidement. COUPES D'EUROPE. Seules deux des sept formations transalpines en lice en Coupe d'Europe ont remporté leur match : Milan en Ligue des Champions et la Genoa en Europa League. La Juventus et l'Inter ont fait match nul, la Fiorentina, l'AS et la Lazio Rome ont été battues. D'après les statistiques, les quatre participants à la Ligue des Champions ont atteint, ensemble, 100 minutes de possession du ballon : aucun club italien n'a eu le ballon plus de 30 minutes alors qu'aucun participant espagnol, allemand ou anglais, ne l'a eu moins d'une demi-heure. Sur base des prestations continentales de ses représentants, l'Italie est actuellement troisième au classement UEFA après l'Espagne et l'Angleterre mais elle est talonnée par l'Allemagne. CARVALHO AMAURI, l'avant brésilien de la Juventus, bientôt naturalisé italien, est sur le point de prolonger son contrat jusqu'en 2013. L'attaquant de 29 ans est déjà lié au club jusqu'en 2012, pour un salaire annuel de 3,5 millions. Auteur de douze buts la saison passée, il n'a plus trouvé le chemin des filets depuis le 15 février. LE TORINO est le seul, des trois clubs rétrogradés, à honorer son statut de favori en Série B. Il est seul en tête, à un point d'Ascoli, après cinq journées. Les deux autres descendants, Lecce et la Reggina, piétinent dans la seconde partie du classement. SIENNE. Les supporters ont décidé de payer eux-mêmes l'amende reçue par leur club suite aux insultes qu'ils ont lancées à Daniele De Rossi(AS Roma). Sienne doit verser 10.000 euros. GEERT FOUTRÉ