Quinze points séparent la Juventus et l'Inter, au classement. Dimanche prochain, une défaite de l'Inter le larguerait définitivement de la course au titre. Or, depuis que Massimo Moratti a repris le club milanais, en 1995, celui-ci n'a gagné que la Coupe UEFA. L'Inter n'a plus été champion depuis 1989.
...

Quinze points séparent la Juventus et l'Inter, au classement. Dimanche prochain, une défaite de l'Inter le larguerait définitivement de la course au titre. Or, depuis que Massimo Moratti a repris le club milanais, en 1995, celui-ci n'a gagné que la Coupe UEFA. L'Inter n'a plus été champion depuis 1989. Cette année, Moratti espérait avoir trouvé en Roberto Mancini l'entraîneur qui allierait spectacle et résultats. Mancini n'y est pas encore parvenu. Moratti ne peut se plaindre de l'engagement ni des intentions offensives de l'équipe. L'Inter marque deux buts par match en moyenne alors que sa vedette, Christian Vieri, n'est pas encore tout à fait en forme. Heureusement pour l'Inter, Adriano, le Brésilien de 22 ans transféré de Parme en janvier dernier, marque les yeux fermés : neuf buts en douze matches et plus d'un but par match de Ligue des Champions. Mancini demande des renforts dans l'entrejeu, malgré l'arrivée de Ze Maria (ex-Pérouse), Juan Sebastian Veron (Chelsea) et Edgar Davids (Juventus), sans oublier, en janvier passé, le demi gauche Dejan Stankovic (Lazio). L'entraîneur voudrait enrôler le Brésilien Cesar, qu'il a dirigé. Il a déjà emmené deux autres joueurs de la Lazio, les défenseurs Giuseppe Favalli et Sinisha Mihaj-lovic. C'est en défense que se situe le vrai problème. L'Inter encaisse trop : seuls l'AS Rome et Lecce ont pris plus de buts (21 contre 20 à l'Inter). Même Sienne et l'Atalanta, lanternes rouges, ont une meilleure défense. Fait étrange, l'Inter a laissé partir son international Fabio Cannavaro à la Juventus, où il forme, avec ses coéquipiers, un véritable mur défensif. La Juventus n'a encaissé que quatre buts en douze matches. (G. Foutré) éQUIPE NATIONALE. En match amical, l'Italie, remaniée, a battu la Finlande 1-0 à Messine, sur un but de Fabrizio Miccoli. Evincé de l'équipe la saison passée, l'avant a obtenu une nouvelle chance après son transfert de la Juventus à la Fiorentina. Par ailleurs, Marcello Lippi a donné leur chance à cinq débutants : les défenseurs Giorgio Chiellini(20 ans, Fiorentina), Andrea Barzagli(23 ans, Palerme) et Alessandro Parisi(27 ans, premier international de Messine), le médian Stefano Mauri(24 ans, Udine) et l'attaquant Andrea Caracciola (23 ans, Brescia). BUTEURS : 1. Shevchenko (AC Milan) 11 buts ; 2. Adriano (Inter), Montella (AS Rome) 9 ; 4. Bojinov (Lecce) 8 ; 5. Gilardino (Parme) 6. G.Foutré