Adresse : Via Durini 24, 20122 Milano
...

Adresse : Via Durini 24, 20122 Milano Tél. : 00 39 02 771 51 Fax : 00 39 02 781 5514 Internet : www.inter.it Palmarès européen : 1964, 1965 (CE1), 1991, 1994, 1998 (CE3)L uis Figo, qui fêtera ses 33 ans en novembre, était encore sous contrat au Real Madrid, mais le club comme le joueur savaient que le Portugais allait partir. Alors que le Real demandait 3 millions à Liverpool, il a laissé Figo partir gratuitement à l'Inter, où il gagne 40 % de moins qu'à Madrid. Figo a signé pour deux ans et évolue à droite de l'entrejeu. Pour Massimo Moratti, propriétaire de l'Inter, son arrivée est aussi importante que celle de Ronaldo en 1997. Le président est impressionné par la motivation de Figo, disposé à perdre de l'argent pour jouer à l'Inter, après cinq ans au Real. Avec le club madrilène, il a gagné la Ligue des Champions en 2002. Auparavant, il s'est produit pour Barcelone, qui l'avait transféré du Sporting Lisbonne. Selon son habitude, Massimo Moratti a jeté son dévolu sur des vedettes étrangères, faisant honneur au nom de l'Inter, qui ne compte que six Italiens dans un noyau de 28 joueurs. Avec huit Sud-Américains, l'Inter s'expose à un passage à vide au plus fort des joutes internationales. Dans le but, le Brésilien Julio Cesar (ex-Chievo) constitue une menace pour Francesco Toldo, brillant à l'EURO 2000. Ivan Córdoba et Marco Materazzi forment un solide duo central. Ils écartent de l'équipe Walter Samuel (ex-Real) et Sinisha Mihajlovic. Sur les flancs, on retrouve Javier Zanetti à droite et un vieux serviteur, Giuseppe Favalli, à gauche. Luis Figo (ex-Real) évolue au médian droit. Dejan Stankovic et Santiago Solari (aussi passé par le Real) se disputent la place de l'autre côté. Dans l'axe médian, Esteban Cambiasso côtoie Juan Verón, qui sent le souffle de David Pizarro (ex-Udinese), plus offensif. En attaque, le départ de Christian Vieri à Milan ne se fera pas sentir. Le jeune duo Adriano-Obafemi Martins marque facilement tandis que sur la touche, Álvaro Recoba et Julio Ricardo Cruz trépignent d'impatience. Roberto Mancini dispose à tous les postes de deux joueurs de talent.